William Woodville Rockhill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Woodville Rockhill

William Woodville Rockhill , ( - 8 décembre 1914)est un homme politique et diplomate américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Philadelphie en Pennsylvanie en 1854, et était le fils de Thomas Cadwalader Rockhill (1820-1849) et Dorothea Anne Woodville (1823-1913)[1]. Il fit ses études en France, à Paris où il fréquenta les cours de Philippe-Édouard Foucaux sur le bouddhisme tibétain[2] et à Saint-Cyr, avant de s'engager dans l'armée française en Extrême-Orient. Rockhill fut attaché d'ambassade de 1884 à 1887 auprès des Qing et de leurs vassaux Coréens les Joseon[3]. En 1884, Rockhill traduisit et publia en français La vie de Bouddha[3]. Il rencontra Sarat Chandra Das à Pékin en 1885[2]. Il visita également la Mongolie et le Tibet en janvier 1888-août 1889 et une autre en 1892, sans pouvoir atteindre Lhassa[2]. Il rendit compte de son expédition à la Smithsonian Institution. En 1908, quand le 13e dalaï-lama se trouvait au Wou-T'ai-Chan dans la province du Shanxi, il s'y rendit pour le rencontrer[4] et reçu de sa part une xylographie du Sūtra du Diamant comportant un colophon de sa main et une thangka représentant Tsongkhapa[5]. Il eut un autre entretien avec lui à Pékin.

Rockhill fut Troisième Secrétaire d'État assistant des États-Unis de 1894 à 1896 puis Secrétaire d'État assistant des États-Unis de 1896 à 1897[6],[7]. De 1898 à 1899 il fut Ministre plénipotentiaire des États-Unis en Grèce, en Roumanie, ainsi qu'en Serbie[8],[9],[10]. Il fit d'Athènes sa résidence principale durant cette période.

Lorsque la Révolte des Boxers éclata en 1900, Rockhill était envoyé spécial à Pékin. Il fut ensuite de 1905 à 1909 ministre plénipotentiaire auprès des Qing[11]. Il fit collection de quelques rares pièces d'art chinois aujourd'hui conservées à la Bibliothèque du Congrès[3]. Il fut ambassadeur en Russie de 1909 à 1911[12], puis dans l'Empire ottoman de 1911 à 1913[13].

Rockhill mourut à Honolulu en 1914. Il est enterré au cimetière de Litchfield dans le Connecticut[14].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Prâtimoksha sutra; ou, Le traité d'émancipation selon la version tibétaine: avec notes et extraits du Dulva (Vinaya), traduit en français par l'auteur, Éditeur E. Leroux, 1884
  • The journey of William of Rubruck to the eastern parts of the world, 1253-55: as narrated by himself with two accounts of the earlier journey of John of Pian de Carpine, au sujet de Willem Van Ruysbroeck, Éditeur Asian Educational Services, 1998, ISBN 81-206-1338-4, 9788120613386
  • The life of the Buddha: and the early history of his order, avec Ernst Leumann et Nanjo Bunyu, Éditeur Trübner & co., 1884
  • The life of the Buddha and the early history of his order, derived from Tibetan works in the Bkah-hgyur and Bstanhgyur: followed by notices on the early history of Tibet and Khoten, Ernst Leumann, Bunyiu Nanjio, Éditeur Orientalia Indica, 1972
  • China's Intercourse with Korea from the Xvth Century To 1895, Éditeur BiblioBazaar, LLC, 2009 ISBN 1-110-08528-1, 9781110085286
  • Journey to Lhasa and Central Tibet, avec Sarat Chandra Das, Royal Geographical Society (Great Britain), Éditeur E.P. Dutton, 1902
  • The Land of the Lamas: Notes of a Journey Through China, Mongolia and Tibet, Éditeur Kessinger Publishing, 2004, ISBN 1-4179-4843-4, 9781417948437
  • Notes on the ethnology of Tibet: based on the collections in the U.S. National Museum, Smithsonian Institution, Éditeur Government Printing Office, 1895
  • Diplomatic Audiences at the Court of China, Éditeur BiblioBazaar, LLC, 2009, ISBN 1-113-12623-X, 9781113126238
  • Udânavarga: a collection of verses from the Buddhist canon avec Dharmatrāta, Prajñāvarman, Vidyāprabhākara, Vasubandhu, Éditeur Trübner & co., 1883

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Précédé par William Woodville Rockhill Suivi par
Edward Henry Strobel
States Third Assistant Secretary of State
17 avril 1894 - 13 février 1896
William Woodward Baldwin
Edwin F. Uhl
Secrétaire d'État assistant des États-Unis
11 février 1896 - 10 mai 1897
William R. Day
Eben Alexander
Ambassadeur des États-Unis en Grèce
25 septembre 1897 - 27 avril 1899
Arthur Sherburne Hardy
Eben Alexander
Ambassadeur des États-Unis en Serbie
7 mai 1898 - 27 avril 1899
Arthur Sherburne Hardy
Eben Alexander
Ambassadeur des États-Unis en Roumanie
18 mai 1898 - 27 avril 1899
Arthur Sherburne Hardy
Edwin H. Conger
Ambassadeur des États-Unis en Chine
17 juin 1905 -
William James Calhoun
John W. Riddle
Ambassadeur des États-Unis en Russie
11 janvier 1910 - 17 juin 1911
Curtis Guild Jr.
Oscar Straus (homme politique)
Ambassadeur des États-Unis en Empire ottoman
28 août 1911 - 20 novembre 1913
Henry Morgenthau senior