William Willis (médecin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William Willis

Description de cette image, également commentée ci-après

Le docteur William Willis.

Naissance 1837
Drapeau du Royaume-Uni Irlande
Décès 1894 (à 56-57 ans)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Docteur en médecine, conseiller étranger au Japon

William Willis, né en 1837 en Irlande et décédé à l'âge de 56 ou 57 ans en 1894, est un médecin britannique qui participa à une mission au Japon en 1861, pays dans lequel il fut conseiller étranger.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Irlande en 1837, Willis étudia la médecine à Glasgow en Écosse. Il se porta volontaire pour être affecté à la légation britannique d'Edo au Japon en 1861. Il travailla ainsi pour le diplomate Harry Smith Parkes. Pendant la période troublée de la fin du shogunat Tokugawa, Willis soigna les citoyens britanniques blessés au cours de l'incident de Namamugi et le bombardement de Kagoshima.

Willis participa plus tard à la guerre de Boshin (1867-1867) en tant que chef des opérations médicales du domaine de Satsuma. Durant la bataille de Toba-Fushimi, il installa un hôpital militaire dans le temple de Shōkokuji (相国寺) à Kyoto, près de la ligne de front.

Willis devint plus tard professeur et chef de clinique de l'Igakko (l'ancêtre de la faculté de médecine de l'université impériale de Tokyo).

En 1870, Willis démissionna pour devenir directeur de l'hôpital et de l'école de médecine de Kagoshima suite à une proposition de Saigō Takamori. L'institution devint plus tard la faculté de médecine de l'université de Kagoshima. Avec le déclenchement de la rébellion de Satsuma en 1877, il retourna à Tokyo.

Willis retourna en Angleterre en 1881, et passa plus tard du temps avec son grand ami Ernest Satow à Bangkok au Siam.

Selon Satow, Willis était particulièrement grand.

Bibliographie[modifier | modifier le code]