William Wharton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William Wharton (né le à Philadelphie et mort le à Encinitas) est le nom d'auteur de l'écrivain américain et peintre Albert Du Aime.

William Wharton

Biographie[modifier | modifier le code]

Le premier roman de William Wharton (en partie basée sur son expérience personnelle), Birdy (1978), a été porté à l'écran en 1984 par Alan Parker qui déplace l'action de la Seconde Guerre mondiale à la guerre du Viêt Nam. Les acteurs principaux du film Birdy sont Matthew Modine dans le rôle-titre et Nicolas Cage. Son second roman, Dad, a également fait l'objet d'une adaptation au cinéma avec Jack Lemmon dans le rôle principal. Seul ces deux premiers romans ont été traduits en Français par son fils Matthew Du Aime.

Après la Seconde Guerre mondiale, William Wharton s'établit en France et vit notamment une bonne partie de sa vie sur un tanker entièrement restauré par ses soins sur la Seine en aval de Paris. Cette histoire est racontée dans son livre de mémoires Houseboat on the Seine publié en 1996.

A Midnight Clear est un roman dont l'action se passe à la fin de la Seconde Guerre mondiale autour de Noël et de la rencontre entre des soldats américains et allemands.

Scumbler est une « road story » dont l'action se déplace de France en Espagne.

Pride se base sur la jeunesse de Albert du Aime.

Franky Furbo est un conte pour enfants illustré par Albert du Aime lui-même.

Tidings est un roman dont l'action se déroule dans la campagne française autour d'un couple d'américains qui essaie de se retrouver après un adultère.

Last Lovers est un roman d'amour entre une vieille femme française aveugle et un peintre américain. L'action se situe à Paris dans le quartier Montmartre.

Wrongful Deaths est un récit basé sur des faits réels suite au décès d'une de ses filles et de sa famille lors d'un accident de voiture sur une autoroute dû à l'incendie volontaire des champs de blé après la récolte. Ce récit raconte le procès qui a suivi et le combat d'Albert du Aime pour faire interdire ces pratiques. Ce récit a également été publié sous le nom Ever After: a true story.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]