William Ward (2e comte de Dudley)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Ward

William Humble Ward, GCB, GCMG, GCVO, PC, (25 mai 186729 juin 1932), 2e comte de Dudley, fut Lord Lieutenant d'Irlande et quatrième Gouverneur général d'Australie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naquit à Londres et fit ses études au Collège d'Eton. Son père mourut alors qu'il avait 17 ans et il hérita de son immense fortune avec le Comté de Dudley. Il fit partie du cercle d'amis du jeune prince de Galles (le futur roi Édouard VII), qui assista à son mariage avec Rachel Gurney en 1891. Il milita au Parti conservateur et fit partie du gouvernement de Lord Salisbury en 1895.

En 1902 Dudley fut nommé Lord Lieutenant d'Irlande, poste dans lequel il fit preuve d'une grande extravagance mais aussi d'une certaine habileté économique et politique. Conservateur, Dudley n'avait rien à attendre du gouvernement libéral qui prit ses fonctions en 1905, mais le roi Edouard VII demanda avec insistance au Premier ministre, Sir Henry Campbell-Bannerman d'offrir à Dudley le poste de gouverneur général d'Australie, chose que Campbell-Bannerman accepta facilement car il n'avait apparemment pas de candidat libéral à qui proposer le poste.

Dudley arriva à Sydney en septembre 1908 et s'acquit très rapidement une réputation de pompe, de cérémonial et d'extravagance qui fut mal vue par nombre d'Australiens surtout les militants du Parti travailliste et la presse radicale comme "The Bulletin". Peu après son arrivée, il dut faire prêter serment à un gouvernement travailliste conduit par Andrew Fisher, où la désapprobation de son style par le Parti travailliste devint une question importante.

Le nouveau gouverneur général se trouva aussi mêlé à une autre controverse. Le parti travailliste voulait créer une flotte de guerre australienne indépendante de la Grande-Bretagne. L'opposition libérale, d'un autre côté, faisait campagne pour lever des impôts pour acheter des bateaux pour la Grande-Bretagne, campagne appelée campagne Dreadnought. Aussi quand Dudley fit un discours pour soutenir cette campagne, il se permettait de prendre parti pour certains partis politiques ce qui amena à des relations tendues avec Fisher.

En 1909 le gouvernement minoritaire Fisher démissionna et Dudley refusa d'organiser de nouvelles élections. Les libéraux avec Alfred Deakin formèrent le nouveau gouvernement. Bien que Fisher ait pris grand soin de ne pas critiquer Dudley en public, le gouverneur général s'attira rapidement une réputation d'anti-travailliste ce qui le rendit impopulaire pour la moitié de l'électorat australien.

En avril 1910 le Parti travailliste remporta une victoire éclatante aux élections et Fisher revint au pouvoir. Les relations entre le gouverneur-général et le premier ministre furent une nouvelle fois de glace. L'insistance de Dudley de garder deux logements de fonction très onéreux, l'un à Sydney, l'autre à Melbourne, ses voyages dans le pays en grande pompe et l'affrètement d'un yacht pour faire le tour du pays rendirent Fisher, un socialiste écossais économe, furieux.

En octobre, Dudley dut reconnaitre qu'il était dans l'impossibilité d'exercer ses fonctions et demanda à être rappelé en Grande-Bretagne. Il quitta l'Australie en juillet 1911, sans aucune cérémonie officielle. En Grande-Bretagne, les libéraux étaient toujours au pouvoir et on ne lui donna aucune autre affectation. Il fit la Première Guerre mondiale puis se retira sur ses terres. Il épousa l'actrice Gertie Millar, fille de John Millar, le 30 avril 1924, sa première femme étant morte le 26 juin 1920. Il mourut le 29 juin 1932 à 65 ans.