William Walker (scaphandrier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Walker

William Walker MVO (1869–1918) était un scaphandrier britannique célèbre pour avoir réalisé la consolidation des ailes sud et est de la cathédrale de Winchester.

William Robert Bellenie est né à Newington dans Surrey en Angleterre, en 1869. Vers 1900, il a adopté le nom de William Bellenie-Walker, abandonnant finalement le patronyme de Bellenie pour se faire appeler Walker.

En 1887, il commença l'entraînement de scaphandrier aux docks de Portsmouth. Il a successivement travaillé comme aide scaphandrier et comme coordinateur, passant ses examens médicaux et test en eau profonde pour être finalement qualifié comme scaphandrier en 1892[1].

En son temps, William Walker était le scaphandrier le plus expérimenté de la société Siebe Gorman Ltd. En 1906–1911, travaillant dans une eau profonde de près de 6 mètres, il a consolidé la cathédrale de Winchester, utilisant plus de 25 000 sacs de ciment, 115 000 blocs de béton et 900 000 briques.

Statue de William Walker à la cathédrale de Winchester

Avant son travail, la cathédrale était en danger imminent de s'effondrer car elle s'enfonçait lentement dans le sol, constitué de tourbe. Pour permettre aux maçons de construire des murs de consolidation, le niveau de la nappe aquifère devait être abaissé. Normalement, le fait d'enlever l'eau souterraine aurait causé l'effondrement du bâtiment. Donc, pour donner un support temporaire aux murs de fondation, quelques 235 fosses ont été creusées le long des ailes sud et est du bâtiment, de six mètres de profondeur environ chacune. Walter y descendit et consolida les murs en mettant du béton en dessous d'eux. Il travaillait six heures par jour - dans l'obscurité totale, parce que les sédiments suspendus dans l'eau empêchaient toute visibilité.

Après que Walker eut fini son travail, l'eau souterraine fut pompée et le béton qu'il avait placé supporta les murs de fondation. Des maçons travaillant classiquement furent alors capable de travailler et de restaurer les murs endommagés.

Pour son travail, il a été nommé membre de l'Ordre royal de Victoria.

Durant son travail à Winchester, Walker retournait à bicyclette chez lui à Croydon, 240 km aller retour, chaque fin de semaine pour revoir sa famille[2]. Il se maria deux fois : sa première épouse mourut avant qu'il ne commence son travail à Winchester. Il épousa alors la sœur de cette dernière en 1907, avec laquelle il eut plusieurs enfants.

Il succomba à l'épidémie de grippe espagnole en 1918. Il fut inhumé au cimetière de Beckenham.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Numéro du 2 sept. 1911 », Hampshire Observer,‎ 2 sept. 1911
  2. (en) Margaret Duggan, « Diver who saved a cathedral », Church Times, Church House Publishing,‎ 10 mars 2006