William Thomas Pritchard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pritchard.

William Thomas Pritchard (né à Papeete le 13 octobre 1829 - mort à Mexico le 1er novembre 1907) était un diplomate et aventurier britannique.

Fils du missionnaire George Pritchard, ancien consul britannique aux Samoa de 1845 à 1856, William Pritchard est nommé premier consul aux Fidji en 1858[1]. Il obtient de Seru Epenisa Cakobau la cession des îles au Royaume-Uni mais le gouvernement métropolitain refuse d'en prendre acte[1]. À la suite d'une campagne de presse négative, il doit subir un procès expédié en août 1862, il perd son poste en janvier 1863[2]. De retour en Angleterre, il échoue à redorer son blason et part s'installer au Mexique en 1866[3]. Il y exerce divers métiers (journaliste économique, traducteur, conférencier) et devient une figure incontournable de Mexico, où il meurt en 1907[4].

Il a donné son nom au Mégapode de Pritchard et au genre de palmiers Pritchardia.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Robson (2008)
  2. Robson (2004), p. 161-162
  3. Robson (2004), p. 166
  4. Robson (2004), p. 168-169

Documentation[modifier | modifier le code]