William Smithe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Smithe

L'honorable William Smithe (né le 30 juin 1842, décédé le 28 mars 1887) était un homme politique britanno-colombien.

Smithe est né en Grande-Bretagne, mais immigre au Canada dans sa jeunesse et s'établit sur l'Île de Vancouver en 1862 comme fermier. En 1871 il est candidat dans la première élection générale de la Colombie-Britannique et remporte un siège à la nouvelle législature provinciale. En 1875, il devient, de façon informelle, le chef de l'opposition au gouvernement du premier ministre George Anthony Walkem, mais il cède la direction de l'opposition à Andrew Charles Elliott. Smithe est ministre au sein du cabinet éphémère d'Elliott de 1876 à 1878 avant de retourner sur les banquettes de l'opposition pour devenir de nouveau chef de l'opposition.

En 1883, Smithe devien premier ministre de la province et lance l'ère du Great Potlach, durant laquelle le gouvernement distribue généreusement des ressources publiques et des terres à des hommes d'affaires privés. Il règle également plusieurs disputes avec le gouvernement fédéral qui avaient bloqué la construction du chemin de fer transcontinental Canadien Pacifique. Il demeure en poste comme premier ministre du 29 janvier 1883 au 28 mars 1887, date à laquelle il est décédé dans l'exercice de ses fonctions, Il est le premier premier ministre de l'histoire de la Colombie-Britannique à mourir en fonctions.

Lien externe[modifier | modifier le code]