William Shenstone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William Shenstone

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait en buste du poète en frontispice de l'édition de ses œuvres complètes (1765)

Activités Poète, Jardinier
Naissance 18 novembre 1714
Halesowen, West Midlands
Décès 11 février 1763 (à 48 ans)
Langue d'écriture anglais
Genres Poésie

William Shenstone (1714-1763) est un poète et jardinier paysagiste anglais du XVIIIe siècle. C'est un des premiers théoriciens et praticien de l'art du jardin paysager.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Shenstone est le fils de Thomas Shenstone et de Ann Penn. Il est né dans la propriété familiale des Leasowes (en), située dans la commune de Halesowen, situé non loin de Dudley, dans un secteur rural des Midlands. Après des études à la Grammar School de Halesowen puis à la Solihull School, il rentre au Pembroke College de l'Université d'Oxford en 1732. Il n'y obtient aucun diplôme mais y publie son premier recueil de poèmes en 1737. Dès 1745, il hérite du domaine familial où il se retire.

Il se lance alors dans un projet d'aménagement de son jardin sous la forme d'un parc paysager. Ce dernier contribue à le rendre célèbre — plus que ses poèmes — et attirent de nombreux visiteurs. Il contribue aussi à ruiner son propriétaire, qui décède en 1763 à l'âge de 49 ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Poems on various occasions, written for the entertainment of the author (1737)
  • The Judgment of Hercules (1741)
  • The Works in Verse and Prose of William Shenstone, publié par Robert Dodsley (1764-1769, 3 vol.)
  • Select Letters (ed. Thomas Hill 1778)

Influence et postérité[modifier | modifier le code]

Son jardin contribue à le rendre célèbre jusqu'en France où ses poèmes sont traduits, repris et gravés jusque dans les parcs à fabriques, tel que « Ô limpide fontaine » que l'on retrouve dans le parc d'Ermenonville aménagé par le marquis René-Louis de Girardin entre 1763 et 1776 et plus tard dans le domaine de la Garenne Lemot, aménagé par François-Frédéric Lemot entre 1805 et 1827.

Références[modifier | modifier le code]


Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]