William Robertson Smith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Smith.
William Robertson Smith

William Robertson Smith (né le 8 novembre 1846 à Aberdeen (Écosse) - mort le 31 mars 1894) est un anthropologue écossais. Ministre de l'Église libre d'Écosse, il est un éditeur de l'Encyclopædia Britannica et contributeur de l'Encyclopaedia Biblica (en). Son livre Religion of the Semites est considéré comme fondamental dans l'étude comparée des religions.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Robertson Smith naît à Aberdeenshire. Il démontre de bonnes capacités intellectuelles dès le plus jeune âge. À quinze ans, il débute des études à l'Aberdeen University, puis, en 1866, déménage au New College (en) d'Édimbourg. Après ses études, en 1870, il enseigne l'hébreux au Aberdeen Free Church College (en). En 1875, il écrit et publie une série d'articles sur la religion dans la neuvième édition de l'Encyclopædia Britannica.

L'approche de Smith ne prend pas pour acquis la vérité des saintes écritures, ce qui entraîne de fortes réactions à l'Église libre d'Écosse. L'un des articles lui mérite un procès pour hérésie, qui le fait connaître du public. En 1881, à la suite du procès, il perd son emploi au College et part enseigner l'arabe à l'université Cambridge[1]. À cette époque, il écrit The Old Testament in the Jewish Church (1881) et The Prophets of Israel (1882).

En 1887, Smith remplace Thomas Spencer Baynes (en) comme éditeur de l'Encyclopædia Britannica. En 1889, il écrit Religion of the Semites, qui deviendra son ouvrage le plus connu.

Il meurt de tuberculose en 1894.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Sutherland Black et George Chrystal, The Life of William Robertson Smith, Londres, Adam & Charles Black,‎ 1912, « xi & xii »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Warner McReynolds Bailey, Theology and criticism in William Robertson Smith, Yale University, 1970 (thèse)
  • (en) John Sutherland Black, The life of William Robertson Smith, Adam and Charles Black, Londres, 1912, 638 p.
  • (en) Gordon Kempt Booth, William Robertson Smith : the scientific, literary and cultural context from 1866 to 1881, University of Aberdeen, 1999 (thèse)
  • (en) Jesse Huncherber Brown, The contribution of William Robertson Smith to Old Testament scholarship, with special emphasis on higher criticism, Duke University, Durham, N.C., 1964, 328 p. (thèse)
  • (en) William Johnstone (dir.), William Robertson Smith : essays in reassessment, Sheffield Academic Press, Sheffield, 1995, 403 p. (ISBN 185075523X) (actes d'un colloque tenu à l'Université d'Aberdeen en 1994)
  • (fr) Pierre Bonte et Michel Izard (dir.), « William Robertson Smith », in Dictionnaire de l'ethnologie et de l'anthropologie, PUF, Paris, 2008 (1re éd. 1991), p. 667 (ISBN 978-2-13-055999-3)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]