William Reid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reid.

William Reid, militaire et météorologue, né à Kinglassie comté de Fife en Écosse le 25 avril 1791 et mort le 31 octobre 1858 à Londres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entra au Royal Military Academy de Woolich en 1806 pour devenir second lieutenant dans les Royal Engineers à sa sortie en 1809. Il fut d'abord posté dans la péninsule Ibérique sous Wellington où il servit avec honneur. En 1831, il fut envoyé à la Barbade, après qu'un ouragan l'eut dévastée le 10 août, pour la reconstruction. Son intérêts pour ces tempêtes fut alors éveillé et il commença à colliger des données sur les trajectoires de ces tempêtes dans les deux hémisphères en collaboration avec William Redfield.

En 1834, de retour en Angleterre, il écrivit les résultats de ses recherches dans le livre An Attempt to develop the Law of Storms by means of Facts, arranged according to Place and Time, and hence to point out a Cause of the Variable Winds qu'il fit publier en 1838. Ce livre fut réédité plusieurs fois et traduit en plusieurs langues.

En janvier 1839, il fut nommé gouverneur de La Barbade où il chercha à améliorer les conditions économiques et sociales. Il fut président du comité exécitif de la Great Exhibition (1851) de Londres et fut fait chevalier pour ses services. En 1851, il fut nommé gouverneur et commandant-en-chef de Malte où il poursuivit le même type de gouvernement qu'à La Barbade. Dans ces deux endroits, il fit mettre, entre autres, des baromètres dans les endroits publics pour avertir de la venue des tempêtes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Reid, William Sir, An Attempt to develop the Law of Storms by means of Facts, arranged according to Place and Time, and hence to point out a Cause of the Variable Winds publié chez J. Weale, Londres 1838, QC 942 R35 1838
  • (en) William Reid (1791-1858) site internet par John D. Reid (2006)
  • Brève biographique sur William Reid dans le site internet de Imago Mundi (2006)