William Nicol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William Nicol (1770 - 1851) était un physicien et géologue écossais né à Humbie (East Lothian). Il a inventé en 1828 le premier instrument d'optique permettant d'obtenir de la lumière de polarisation rectiligne, maintenant appelé le prisme de Nicol.

On sait rien du début de sa vie à part le fait qu'après avoir donné quelques cours de philosophie naturelle, il s'installa à Édimbourg et vécut retiré de la société. Il ne publia aucune de ses recherches avant 1826.

Nicol fit son prisme en coupant un parallélépipède de spath d'Islande (variété transparente de calcite) le long de sa plus courte diagonale puis en accolant les deux moitiés à l'aide de baume du Canada. Cet instrument permit de faciliter l'étude de la réfraction et de la polarisation de la lumière, et a été utilisé plus tard pour étudier les structures des molécules et notamment de leur activité optique.

En 1815, Nicol développa une méthode de préparation de lamelles extrêmement fines de cristaux ou de roches afin de les étudier au microscope. Sa technique permettait de visualiser les matériaux par la lumière qu'ils transmettaient plutôt que par la lumière qu'ils réfléchissaient. Leurs structures internes pouvaient alors être observées.

Il décéda à Édimbourg le 2 septembre 1851 et fut inhumé au cimetière de Warriston.