William Legge (2e comte de Dartmouth)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir William Legge.
William Legge
Image illustrative de l'article William Legge (2e comte de Dartmouth)
Fonctions
Lord du Sceau Privé
17751782
Secrétaire d'État aux colonies et First Lord of Trade (en)
17721775
Membre de la Chambre des Lords
17501801
Prédécesseur William Legge
Successeur George Legge
Biographie

William Legge (20 juin 1731 - 7 juillet 1801, Blackheath, Kent), 2e comte de Dartmouth (en), est un homme d'État britannique qui participa au gouvernement avant et pendant la Révolution américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Petit-fils de William Legge (1672-1750), il lui succède dans le titre de comte de Dartmouth (en) et à la Chambre des Lords en 1750. Le titre de comte de Dartmouth avait été créée en 1711. Dartmouth est une ville du littoral sud de l'Angleterre.

William Legge, Second Earl of Dartmouth, by Pompeo Batoni, about 1752-1756, oil on canvas, view 1 - Hood Museum of Art - DSC09096.JPG

Il sert notamment comme First Lord of Trade (en) de 1765 à 1766 et de 1772 à 1775, secrétaire d'État aux colonies du roi George III de 1772 à 1775, Lord du Sceau Privé de 1775 à 1782 et Lord Steward (en) en 1783.

Il finance largement la création du Dartmouth College, établi en 1769 afin d'éduquer les enfants des colons et des Amérindiens dans le New Hampshire. À Londres, il aide l'Hôpital des Enfants-Trouvés et en est le vice-président de 1775 à 1801.

Vie familiale[modifier | modifier le code]

Gendre de Sir Charles Gounter Nicoll (en), il est le père de George Legge, de l'amiral Arthur Kaye Legge (en) et de l'évêque Edward Legge (en).

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]