William Hearst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hearst.
Sir William Howard Hearst
Illustration.
Fonctions
7e premier ministre de l'Ontario
2 octobre 191414 novembre 1919
Prédécesseur James Whitney
Successeur Ernest Charles Drury
Biographie
Date de naissance 15 février 1864
Lieu de naissance Comté de Bruce (Haut-Canada)
Date de décès 29 septembre 1941 (à 77 ans)
Lieu de décès Toronto (Ontario)
Parti politique Parti conservateur de l'Ontario
Conjoint Isabella Jane Duncan
Profession avocat

Sir William Howard Hearst (15 février 186429 septembre 1941), est un avocat et un homme politique ontarien (canadien anglais). Il était premier ministre de l'Ontario de 1914 jusqu'à son défaite en 1919 sous la barrière du Parti conservateur de l'Ontario.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Hearst est né dans le comté de Bruce au Haut-Canada (aujourd'hui Ontario). Il étude la loi à Osgoode Hall, Toronto, et il devient avocat en 1888. Il pratique la loi à Sault-Sainte-Marie, où il prend de l'importance dans les affaires municipales. Il échoue à se faire élire à Algoma Est en 1894. En 1902, il organise le soutien en faveur de James Pliny Whitney dans le nord de l'Ontario.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Lors de l'élection ontarienne du 8 juin 1908 William bat le député sortant du Parti libéral ontarienne Charles Napier Smith, et devient député du Parti conservateur ontarienne de la circonscription provinciale de Sault-Sainte-Marie. Il occupe ce mandat du 8 juin 1908 jusqu'à sa défaite à l'élection ontarienne du 23 septembre 1919. En 1911, il est nommé Ministre des forêts et des mines de l'Ontario.

Premier ministre[modifier | modifier le code]

Après la mort de James Whitney, le 25 septembre 1914, Hearst lui succède comme chef du Parti conservateur de l'Ontario et comme Premier ministre de la province canadienne de l'Ontario, du 2 octobre 1914 jusqu'à sa défaite, le 14 novembre 1919.

Sous son administration est prise une mesure visant à fournir une compensation aux ouvriers blessés. Il a pris des mesures à l'affaire avec des problèmes de logement et fournir des prêts aux colons. À l'Hôpital de Orpington en Angleterre a été construit à un cadeau aux gens de l'Ontario.

Son gouvernement vote une loi permettant aux femmes de voter aux élections provinciales et organise un référendum sur la prohibition de l'alcool.

Défaite par les United Farmers[modifier | modifier le code]

La consultation populaire se tient le même jour que les élections générales de 1919. Bien que la prohibition soit approuvée par les électeurs, le gouvernement de Hearst est défait de façon inattendue par le parti United Farmers of Ontario qui participait à sa première élection. Hearst est battu dans sa circonscription par le député ouvrier James Bertram Cunningham lors de élection ontarienne du 23 septembre 1919.

Décès[modifier | modifier le code]

William Hearst meurt à l'âge de 77 ans, le 29 septembre 1941, dans le centre-ville de Toronto. Son nom est à la ville de Hearst en son honneur. Il était franc-maçon[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]