William Harrison Riker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William Harrison Riker (22 septembre 1920 - 26 juin 1993) est un politologue américain qui a contribué à mettre en relation la théorie du jeu et les mathématiques avec la science politique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Riker est né à Des Moines dans l'Iowa, et a reçu son doctorat à l'université Harvard en 1948. Il a obtenu un poste de professeur à la Lawrence University (puis Lawrence College) de Appleton, dans le Wisconsin, où il a publié The Theory of Political Coalitions (1962). En 1962, il est devenu le président du département de science politique à l'Université de Rochester, poste qu'il a occupé jusqu'en 1977, et est resté actif jusqu'à sa mort.

Il a fondé la désormais célèbre théorie politique positive, qui a introduit la théorie du jeu et la méthode axiomatique de la théorie des choix sociaux dans le domaine de la science politique. Bruce Bueno de Mesquita et Kenneth Shepsle dans leur Mémoire[1] ont écrit qu'"elles ont en effet primordial lors des tests prédictifs pour la théorie politique".

Parmi les autres contributions, il est connu pour les travaux sur le fédéralisme et son histoire et sur quelque chose qu'il a appelé "heresthetics" - l'art des hommes politiques d'utiliser le changement politique sans modifier les préférences sous-jacentes des peuples, par exemple en manipulant l'ordre dans lequel les décisions sont prises.

Le William Riker H Prize est décerné tous les deux ans en son honneur.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • “The Paradox of Voting and Congressional Rules for Voting on. Amendments.” American Political Science Review. 52, 1958: 349-366.
  • The Theory of Political Coalitions. New Haven: Yale University Press, 1962.
  • "Federalism: Origin, Operation, Significance". Boston: Little, Brown, 1964.
  • "Implications from the Disequilibrium of Majority Rule for the Study of Institutions, " American Political Science Review, 74, 1980: 432-46.
  • Liberalism Against Populism. San Francisco: W. H. Freeman, 1982.
  • "The Heresthetics of Constitution-Making: The Presidency in 1787, with Comments on Determinism and Rational Choice." American Political Science Review, 78, 1984: 1-16.
  • The Art of Political Manipulation. New Haven: Yale University Press, 1986.
  • The Strategy of Rhetoric. New Haven: Yale University Press, 1996.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. William Harrison Riker September 22, 1920 — June 26, 1993 By Bruce Bueno De Mesquita and Kenneth Shepsle

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]