William Diller Matthew

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Diller Matthew.

William Diller Matthew ( - ) était un paléontologue américain des vertébrés qui a travaillé principalement sur les fossiles de mammifères, mais il a également publié quelques articles de minéralogie, pétrologie, un article de botanique, un sur les trilobites, et il a décrit Tetraceratops insignis[1], un synapside du Permien inférieur qui est peut-être le plus ancien thérapside[2],[3].

Matthew est né à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick (Canada). Il était le fils de George Frederic Matthew et de Katherine (Diller) Matthew. Son père était géologue et paléontologue amateur et lui a transmis son un intérêt pour les sciences de la terre. Matthew a obtenu son doctorat à l'Université Columbia en 1894.

Matthew a été conservateur du Musée américain d'histoire naturelle du milieu des années 1890 jusqu'en 1927, et directeur du Musée de Paléontologie de l'Université de Californie de 1927 à 1930.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) W. D. Matthew, « A four-horned pelycosaurian from the Permian of Texas », Bulletin of the American Museum of Natural History, vol. 24,‎ 1908, p. 183–185
  2. (en) M. Laurin et R. R. Reisz., « The osteology and relationships of Tetraceratops insignis, the oldest known therapsid », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 16,‎ 1996, p. 95–102 (DOI 10.1080/02724634.1996.10011287)
  3. (en) E. Amson et M. Laurin, « On the affinities of Tetraceratops insignis, an Early Permian synapsid », Acta Paleontologica Polonica, vol. 56,‎ 2011, p. 301–312 (DOI 10.4202/app.2010.0063)