William Colgate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William Colgate (né le 25 janvier 1783 et mort le 25 mars 1857)[1] était un grand industriel américain né en Angleterre qui a fondé l'entreprise de savons, détergents et de produits d'hygiène, Colgate en 1806.

Famille[modifier | modifier le code]

Né à Hollingbourn dans le Kent, il est le second fils de Robert Colgate et de Sarah (née Bowles).

Robert Colgate (1758–1826) était un fermier anglais, politicien et sympathisant des idées des révolutions française et américaine. Son idéal républicain l'amena à abandonner sa ferme dans de Shoreham (Kent) en mars 1798 pour émigrer à Baltimore dans le Maryland. La famille s'est ensuite installée dans une ferme du comté de Harford dans le Maryland. Robert Colgate s'associa à Ralph Maher pour fabriquer du savon et des chandelles. William aida les deux hommes mais leur association ne dura que deux années.

William épouse Marie Gilbert en 1812. Ils ont trois fils, Robert (1812-1885)[2], James (1818-1904) et Samuel (1822-1897), qui firent leurs études au séminaire de Hamilton, dans l'État de New York, nommé alors Madison University. Après plusieurs décennies de soutien de la part de la famille Colgate, l'école fut rebaptisée Colgate University, en 1890[3],[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

William travaille ensuite à New York, en 1804, dans la plus importante fabrique de chandelles de la ville, à cette époque, Slidell & Company. En 1806, il crée sa propre entreprise, la William Colgate & Company, et, vers 1812, commence la production d'amidon. C'est vers 1841, que Colgate se lance dans la production de savon, peu après la découverte par Eugène Chevreul des principes de la saponification. Le siège de la société est alors à Jersey City dans le New Jersey. À l'âge de 16 ans, déjà, Samuel rejoint son père au sein de l'entreprise. Il lui succédera, à sa mort, en 1857. Elle deviendra l'une des entreprises phare de son domaine[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ingham, p. 179
  2. « Obituary - Robert Colgate », New York Times, 6 juillet 1885
  3. Keiser, p. 42
  4. a et b Ingham, pp. 179-181

Sources[modifier | modifier le code]

  • John N Ingham, Biographical dictionary of American business leaders, Westport, Conn. : Greenwood Press, 1983. (ISBN 9780313213625)
  • Albert Keiser, College names : their origin and significance, New York : Bookman Associates, 1952. (OCLC 176151)