William Byrd II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir William Byrd.
Portrait de William Byrd II

William Byrd II (28 mars 167426 août 1744) est un planteur et auteur de récits originaire du comté de Charles City, en Virginie. Il est considéré comme le fondateur de Richmond, Virginie.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Byrd II est né à la plantation de Westover Plantation dans le comté de la ville de comté de Charles City, dans l'État de Virginie, et a suivi ses études de droit à l'école Felsted en Angleterre. Il fut membre du Conseil du Roi pendant 37 ans. Il retourna dans la colonie à la suite de ses études en Angleterre, vécut dans un domaine majestueux sur sa plantation de Westover, et rassembla la bibliothèque la plus prestigieuse de la colonie de Virginie, avec un total de 4000 livres. Il fut le fondateur de Richmond et fournit la parcelle où la ville a été fondée en 1737. Son père, le colonel William Byrd Ier, partit d'Angleterre pour s'installer en Virginie.

William Byrd II fut membre de la Société Royale de Grande-Bretagne. Il fut l'auteur des manuscrits de Westover, publiés en 1841 sous trois titres différents : L'histoire de la ligne de démarcation, un voyage au pays d'Eden et Une avancée vers les mines (en anglais : The History of the Dividing Line, A Journey to the Land of Eden, and A Progress to the Mines), et le plus connu d'entre tous "les journaux intimes de William Byrd de Westover, tous remarquables par leur style, leur esprit, leur sens aigu de l'observation. Ses écrits ont fait l'objet de rééditions.

Le fils de Byrd, William Byrd III, hérita de la propriété de sa famille mais choisit de prendre part aux Guerre de la Conquête plutôt que de passer son temps à Richmond. Après avoir gaspillé sa fortune, Byrd III dispersa la propriété de la famille et vendit des lots de 100 acres (0,40 km2) en 1768.

Le Byrd Park à Richmond a été baptisé ainsi en l'honneur de William Byrd II. Il est affilié à l'explorateur Richard Evelyn Byrd, qui a donné son nom au terrain d'aviation Richard Evelyn Byrd Flying Field (l'aéroport portait le nom de Richmond International Airport), tout comme le Gouverneur de Virginie et les Sénateurs des États-Unis Harry Flood Byrd et U.S. Senator Harry Flood Byrd Jr.

William Byrd II mourut le 26 août 1744 et fut enterré à la plantation de Westover en Virginie, en Amérique Britannique.[1]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Le Westover Manuscripts datant de 1841, comprend:

Liens externes[modifier | modifier le code]