William Bullock Ives

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Ives (homonymie)
William Bullock Ives

William Bullock Ives C.P. (17 novembre 1841-15 juillet 1899) fut un avocat, homme d'affaires et homme politique fédéral et municipal du Québec.

Né à Compton dans le Canada-Est, M. Ives est issu d'une famille de deux loyalistes provenant du Connecticut. Il étudia à Compton et ensuite le droit à Sherbrooke. Nommé au Barreau du Québec en 1867, il pratiqua son métier à Sherbrooke dans le cabinet de Henry Billings Brown. Il fut nommée au Conseil de la Reine en 1880. En 1869, il épousa Elizabeth Emma Pope, fille du député de Compton John Henry Pope.

Carrière parlementaire[modifier | modifier le code]

Élu député du Parti conservateur dans la circonscription fédérale de Richmond—Wolfe en 1878, il fut réélu en 1882 et en 1887. Réélu dans Ville de Sherbrooke en 1891, il fut réélu lors de l'élection partielle de 1892 et en 1896. Il mourut en fonction en 1899. Il servit également comme maire de Sherbrooke.

Durant ses fonctions parlementaires, il fut président du Conseil privé de 1892 à 1894 et ministre du Commerce dans la cabinet de Mackenzie Bowell. Suite à sa démission et à celle de six autres de ses collègues protestants en 1896, Bowell démissionna et Charles Tupper devint premier ministre. Il redevint ministre du Commerce en 1896.

Carrière commerciale[modifier | modifier le code]

En plus de sa carrière publique, Ives et trois partenaires achetèrent une scierie en 1882 dans la région de Cookshire et fondèrent la Cookshire Mill Company. Avec son beau-frère, Rufus Henry Pope, il devinrent rapidement les uniques actionnaires de la copmagnie. Peu après, il fonda la Scotstown Lumber Company dans la municipalité de Scotstown, assurant à l'entreprise le quasi-monopole du bois dans la région du mont Mégantic et dans l'est des Cantons-de-l'Est.

Rapidement, l'intérêt grandissant pour la pulpe à papier permirent aux deux compagnies d'exporter aux États-Unis. En 1884, avec des partenaires de Montréal, il installa une usine à pulpe à Scotstoewn et en 1891, il acheta une usine à East Angus. Renommée Royal Pulp and Paper Company et Royal Paper Mills Company. En 1893, une restructuration de l'entreprise le réduit à une minorité des parts

En 1887, il promut la construction de la Hereford Rail, un chemin de fer devant établir une liaison entre Cookshire et le nord du New Hampshire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Précédé par William Bullock Ives Suivi par
Parti libéral du Canada
Henry Aylmer
Député de Richmond—Wolfe
1878-1891
Parti conservateur
Clarence Chester Cleveland
Parti libéral-conservateur
Robert Newton Hall
Député de Ville de Shebrooke
1891-1899
Parti conservateur
John McIntosh