William Bemrose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William Bemrose (1831 - 1908) est un écrivain sur sculptures en bois et poteries et directeur d'une usine d'impression ainsi que de l'usine de porcelaine Royal Crown Derby. Il a écrit et publié une biographie sur Joseph Wright of Derby.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Bemrose est né à Derby le 30 décembre 1831 et on lui donna le nom de son père. Il fut le deuxième fils, suivi d'un autre fils et d'une fille. Son frère aîné, Henry Howe Bemrose, fut un député et fut nommé baronnet en 1897[1].

Symboles inscrit sur la porcelaine de Derby - tirés du livre de Bemrose de 1898[2]
Locaux de l'une des premières imprimeries Bemrose sur Irongate à Derby, 1865[3]

Bemrose poursuivit son éducation au King William's College à Castletown sur l'île de Man avant d'entrer dans l'entreprise d'imprimerie familiale à Derby. William et Henry étendirent leur entreprise à travers l'Angleterre après que le père partit à la retraite en 1857. WIlliam épousa Margaret Romana en 1858[4].

William devint ensuite directeur de la Royal Crown Derby, mais pendant toue sa vie il s'intéressa à l'art et à l'artisanat. En 1862 il publia ce qui est considéré comme le premier manuel sur la sculpture sur bois et il fut édité plus de vingt fois. Il publia également des livres sur les pièces chantournées, la marqueterie, les mosaïques en papier et les fleurs cocardes. En 1870, il coécrivit un livre sur la poterie du Derbyshire puis publia son propre travail sur Bow, Chelsea and Derby Porcelain (Nœuds,la porcelaine de Chelsea et de Derby)[2] puis sur Longton Hall Porcelain (La porcelaine de Longton Hall).

Bemrose fut un peintre amateur et présida le comité du Derby Museum and Art Gallery. Il rassembla des œuvres d'art et des poteries qu'il acheta lors de ses longs voyages. Son intérêt pour l'art et l'écriture atteignit son apogée lorsqu'il écrivit son étude sur Joseph Wright of Derby, qui fut publiée par sa propre compagnie. Il fut également vice-président du Derby Sketching Club et membre de la Société archéologique de Derby. Il participa à l'agencement d'un orphelinat et servit dix-sept ans avec les bénévoles de Derby[4].

En 1901, sa première femme mourut après avoir eu cinq fils et une fille. Deux ans plus tard il épousa Lilian, la veuve d'un patron d'un journal local. William Bemrose mourut à Bridlington le 6 août 1908, mais fut enterré à Derby[4]. La compagnie d'imprimerie lancée par William Bemrose père en 1826, resta en activité à Derby, employant jusqu'à 1500 personnes à son maximum, jusqu'à juin 2010 où Bemrose Botth ferma[5] .

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bemrose, Sir Henry Howe sur la liste des députés de LeighRayment. Consulté le 23 juillet 2011)
  2. a et b (en) William Bemrose, Bow, Chelsea, and Derby Porcelain, London, Bemrose & Sons, Ltd.,‎ 1898, vi p.
  3. Tableau de Louise Rayner se trouvant à présent au Derby Museum and Art Gallery
  4. a, b et c (en) Dictionary of National Biography
  5. (en) « Entreprise fondée en 1826 par William Bemrose », ThisIsDerbyshire,‎ June 22, 2010 (lire en ligne)


(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « William Bemrose » (voir la liste des auteurs)