Willem Van de Velde l'Ancien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Van de Velde.
Willem van de Velde de Oude (Gerard Sibelius, selon Godfrey Kneller)

Willem van de Velde dit l'Ancien est un peintre et dessinateur néerlandais né en 1611 à Leyde et mort le 13 décembre 1693 à Londres. Il est le père du peintre de marines Willem Van de Velde le Jeune.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était d'abord portraitiste de navires c'est-à-dire qu'il représentait le moindre détail des bateaux qu'ils soient en mouvement ou à quai. En 1672, il entra avec son fils au service de Charles II d'Angleterre. Tous deux percevaient dès lors de leur nouveau mécène une rente annuelle de 100 £. Le père étant davantage dessinateur et le fils peintre, ils devaient collaborer pour la réalisation des commandes du roi.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Willem Van de Velde l'Ancien a notamment peint avant son arrivée en Angleterre en 1657 La Bataille de Terheide aujourd'hui exposé au Rijksmuseum d'Amsterdam. Cette toile de 170 par 289 cm, lui a été commandée par Cornelis Tromp, le fils de l'amiral Maarten Tromp décédé héroïquement lors de cette bataille navale anglo-néerlandaise au large de Terheide du 10 août 1653, pourtant remportée par les Hollandais.

Willem Van de Velde se spécialise ainsi dans les marines. Cet artiste hollandais a représenté une multitude de batailles navales à la peinture à l'huile comme :

  • La Bataille de Livourne vers 1655 qui eut lieu en 1653, exposé au Rijksmuseum d'Amsterdam
  • La Bataille de Dunkerque du 18 février 1639, réalisé en 1659, exposé au Rijksmuseum d'Amsterdam
  • Les Sept Provinces qui représente la Bataille des Quatre Jours de juin 1666, peint en 1693 et exposé au Rijksmuseum d'Amsterdam
  • La Bataille de Schooneveld du 7 juin 1673, réalisé en 1674

Il a aussi dessiné les contours de La Rafale vers 1670 et La Salve vers 1680 que son fils, Willem Van de Velde le Jeune, mit en couleurs, suite aux commandes du roi d'Angleterre Charles II.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Notes et références[modifier | modifier le code]