Willem Marinus van Rossum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Willem Marinus van Rossum
Image illustrative de l'article Willem Marinus van Rossum
Biographie
Naissance 3 septembre 1854
à Zwolle (Pays-Bas)
Ordination sacerdotale 17 octobre 1879
Décès 30 août 1932
à Maastricht (Pays-Bas)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
27 novembre 1911 par le
pape Pie X
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Croce in Gerusalemme
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 19 mai 1918 par le
pape Benoît XV
Fonctions épiscopales Président de la Commission biblique pontificale
Pénitencier majeur de la Pénitencerie apostolique
Préfet de la Congrégation pour le propagation de la foi

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Willem Marinus van Rossum, né à Zwolle le 3 septembre 1854 et mort à Maastricht le 30 août 1932, était un rédemptoriste néerlandais qui fut cardinal et préfet de la Propaganda Fide, aujourd'hui la Congrégation pour l'évangélisation des peuples.

Biographie[modifier | modifier le code]

Van Rossum entra en 1873 chez les Rédemptoristes. En 1879, il fut ordonné prêtre. Il enseigna le latin et la rhétorique à Roermond. De 1883 à 1892, il fut professeur de dogmatique et d'histoire des dogmes au grand séminaire des rédemptoristes à Wittem où il fut également de 1886 à 1893 préfet des études. Il fut le recteur de ce séminaire de 1893 à 1895.

De 1895 à 1911, il habita dans un couvent de rédemptoristes à Rome, années pendant lesquelles il fut entre autres le membre de la commission chargée de préparer un nouveau code du droit canonique, le Codex Iuris Canonici, qui devait paraître en 1917. En 1911 Pie X le créa cardinal avec le titre de cardinal-diacre de San Cesareo in Palatio. En 1914, il fut nommé président de la Commission biblique pontificale. Van Rossum fut ainsi le premier cardinal néerlandais depuis la Réformation. Il participa au conclave de 1914, qui élut Benoît XV. En 1915, il fut placé à la tête de la Pénitencerie apostolique, une des plus hautes juridictions ecclésiastiques. Cette année-là, il fut élevé au rang de cardinal-prêtre de Santa Croce in Gerusalemme. En 1918, il fut nommé évêque titulaire de Césarée de Mauritanie et cardinal-préfet de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples.

Il apporta son soutien à l'Opus sacerdotale Amici Israel, association créée en 1926 pour améliorer les relations entre juifs et chrétiens.

Van Rossum mourut le 30 août 1932 à l'hôpital de Maastricht, étant tombé malade à son retour du Danemark. Le 3 septembre 1932, un service fut célébré à la basilique Saint-Servais de Maastricht, puis son corps fut transporté à Wittem pour être placé dans la crypte de l'église conventuelle des rédemptoristes.

Honneurs posthumes[modifier | modifier le code]

Le 24 juin 1934, au cours du sixième « Katholiekendag des Pays-Bas », une statue le représentant, œuvre du sculpteur August Falise, fut dévoilée à Bois-le-Duc, sur la Kardinaal van Rossumplein (place Cardinal van Rossum). Le 22 mai 1939, dans l'église conventuelle de Wittem, fut dévoilé un monument funéraire, conçu par le professeur italien Enrico Quattrini.

Ses archives se trouvent dans le Centre de documentation catholique de Nimègue. Les archives des rédemptoristes, conservées depuis 2007 dans le Centre néerlandais de documentation sur la vie religieuse (Centrum Erfgoed Nederlands Kloosterleven) à Sainte-Agathe, comprennent également des documents sur Van Rossum.

Référence de traduction[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joseph Maria Drehmanns, Kardinaal van Rossum, korte levensschets, Roermond, 1935
  • Jan Olav Smit, Wilhelmus Marinus, Kardinaal van Rossum, een groot mens en wijs bestuurder, Roermond, 1955

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :