Will Jennings

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wilbur Jennings, plus connu sous le nom de Will Jennings, est un auteur-compositeur-interprète américain né en 1944 dans la ville texane de Kilgore.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il termina ses études à la Chapel Hill Independent School District près de la ville texane de Tyler (Texas), avant d'entamer une carrière d'auteur-compositeur-interprète prolifique.

Il a coécrit ou écrit de nombreuses contributions à des bandes originales pour des artistes tels que Steve Winwood, B. B. King, Randy Crawford, Barry Manilow, Jimmy Buffett, Rodney Crowell, Roy Orbison, Joe Cocker, Eric Clapton, Whitney Houston, Linda Ronstadt, Aaron Neville, Céline Dion, Tim McGraw, Peter Wolf et Frankie Miller entre autres.

Will Jennings a coécrit la majorité des chansons sur les deux albums parus de Jimmy Buffett (Riddles in the Sand en 1984 et Last Mango in Paris en 1985). Riddles fut décrit comme un album country ; certaines chansons de Last Mango in Paris sont facilement et à juste titre reconnue comme de la pop des années '80 (la chanson Everybody's On the Run est un exemple). Le succès des deux albums fut mitigé, mais le single If the Phone Doesn't Ring, it's Me grimpa jusqu'à la 20e place du Top des meilleures ventes américaines.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Parmi ses récompenses les plus notables, on soulignera celles-ci :

Will Jennings est également reconnu pour avoir écrit les paroles de Leave a Little Love sur une musique de Udo Jürgens. La chanson eut une énorme succès lors du Yamaha World Popular Song Festival de 1981 à Tokyo.

Légende[modifier | modifier le code]

Une légende dit que Will Jennings obtint la reconnaissance peu après sa « dernière représentation » à Nashville. Il tentait de revendre son matériel lors d'un marché à la criée lorsqu'une personne du public travaillant pour EMI l'approcha et lui fit une offre.

Lien externe[modifier | modifier le code]