will.i.am

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Will.I.Am)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le label, voir Will.i.am Music Group.

Will.i.am

Description de cette image, également commentée ci-après

will.i.am le 14 août 2012.

Informations générales
Nom William James Adams Jr.
Naissance (39 ans)
Los Angeles, Californie
Activité principale DJ, producteur, chanteur, directeur de la création, acteur, compositeur
Genre musical Dance, électronique, electro, pop
Instruments Piano, synthétiseur, Table de mixage, mixeur
Années actives Depuis 1992
Labels Will.i.am Music Group
Site officiel http://will.i.am

William James Adams, Jr., plus connu sous son nom de scène will.i.am est un DJ, musicien, auteur-compositeur, rappeur, chanteur, producteur et acteur américain né le à Los Angeles en Californie. Il a parfois utilisé « Zuper Blahq » comme second nom de scène[1]. C'est l'un des membres fondateurs du groupe The Black Eyed Peas. Il est aussi le producteur du groupe et, entre autres, de Fergie dans son album solo The Dutchess et de Cheryl Cole[2] et aussi le producteur de la chanteuse pop Britney Spears pour son album BritneyJean

will.i.am est aussi un artiste solo : il participe à de nombreux projets et a quatre albums solo à son actif. Sa carrière le conduit également vers des fonctions plus imprévues, telle que directeur de la création pour le fabricant de semi-conducteurs Intel[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

De gauche à droite, Will.i.am, Apl.de.ap et Taboo en 2001.

Découvert par le rappeur Eazy-E, William James Adams, Jr est né le 15 mars 1975 à Los Angeles. Son enfance a été marquée par la danse et la musique afro-américaine. Tout jeune, il rencontre Apl (futur Apl.de.Ap) qui devient son premier ami fondateur du groupe The Black Eyed Peas. will.i.am avait déjà un goût et talent prononcé pour la danse et la musique : tout jeune, il animait les soirées de famille en dansant et même chantant. "Je me souviens d’où je viens : j’avais un voisin qui s’est fait tirer dessus, en plein visage. Mes amis prenaient de la drogue, allaient en prison, en sortaient, en mouraient. Et j’avais seulement 17 ans. Je me souviendrai toujours de mes amis Alan, Adam et René, qui avaient 15 ans. René s’est fait tuer par la police, Adam par un gangster… Mais au fur et à mesure de la vie, tu avances en voulant apprendre des Éthiopiens, des Chinois, des Français, des Algériens, des Tunisiens, etc. De tous, tu peux apprendre quelque chose pour t’aider à surmonter tes obstacles. Car si tu n’apprends pas, tu ne sauras pas comment t’en sortir. Plus tu restes obtus, plus tu te fermes de portes."[4]

Avec Taboo et Apl, ils décident de monter un groupe qui mélangerait mixes, danse et chant : The Black Eyed Peas est né. En parallèle des six albums du groupe, il a sorti quatre albums solos : Lost Change, Must B 21, Songs About Girls (qui n'a pas connu une très grande renommée médiatique), et willpower. Sa musique est influencée par des rythmes hip-hop et rap, funk, jazz, electro, house et musique latine. Il est un artiste phare de la musique américaine et internationale. Il a également interprété et coécrit la B.O. du film Madagascar : I Like to Move it. Enfin, il a travaillé avec U2 sur le titre I'll Go Crazy If I Don't Go Crazy Tonight sorti en 2009. En mai 2010, les 2NE1 ont été repérées par Will.i.am, elles ont été à Los Angeles ainsi qu'à Londres afin d'enregistrer leur album international produit par Will.i.am lui-même. Il a collaboré sur deux titres de l'album One Love de David Guetta, en retour le DJ français a produit et composé I Gotta Feeling et Rock That Body présent sur l'album The E.N.D.

Depuis le 25 janvier 2011, Will.i.am est également « directeur de la création innovante » (Director of creative innovation) chez Intel. L'annonce de cette collaboration entre le géant du microprocesseur et le chanteur a été officialisée lors d'une conférence interne du groupe, à Los Angeles. En mars 2013, Will.i.am sortira son nouvel album willpower qui a déjà trois succès (singles). Dans sa filmographie, il prête souvent sa voix a peu de personnages comme Moto Moto dans Madagascar 2 et aussi a Pedro le paroare huppé Dans le film Rio et dans Rio 2. De décembre 2012 à février 2013, il est l'un des trois parrains de la saison 9 de Star Academy (France) diffusée sur NRJ 12 au côté de Enrique Iglesias et de M. Pokora. En avril 2013, will.i.am est accusé d'avoir plagié plusieurs titres sur son album Willpower dont "Epic" de Sandro Silva & Quintino pour le tire "Bang Bang" et le titre Rebound de Arty & Mat Zo pour son duo avec Chris Brown intitulé Let's Go[5]. Will.i.am sera le producteur d'un futur single de Yoann Fréget, gagnant de The Voice : La plus belle voix.

Il est aussi le producteur de la chanteuse pop Britney Spears pour son album Britney Jean. NRJ DJ Awards 2013 il sera nommé le meilleur Dj avec le meilleur album Électro Dance de l'année 2013.

Thriller 25th Anniversary Edition[modifier | modifier le code]

En plus d'avoir enregistré quelques chansons avec Michael Jackson pour un nouvel album (chansons qui ne verront finalement jamais le jour, suite au décès du chanteur) le 11 février 2008 est sorti Thriller 25, la réédition du 25e anniversaire de l'album du roi de la pop, Thriller (1982), sur lequel will.i.am, Fergie ont entre autres réédité des titres comme Billie Jean, Beat It ou Wanna Be Startin' Somethin'. will.i.am a personnellement mixé une version totalement différente de P.Y.T. (Pretty Young Thing) (qui était en fait basée sur la early demo de Jackson) et a remplacé Paul McCartney dans le nouveau The Girl is Mine[6].

Politique[modifier | modifier le code]

En 2008, il participe activement à l'élection de Barack Obama en composant les chansons Yes We Can et We are the ones. Dans Phosphore[4], il raconte « J’avais un feu qui brûlait en moi, je voulais partager avec le monde ma passion pour l’Amérique. Et à cette époque, en 2007, ndlr), l’Amérique était très mal représentée. Quand je voyageais, quand je venais en France, les gens n’estimaient plus et ne respectaient plus l’Amérique comme ils le faisaient avant, quand Bill Clinton était président. George W Bush a vraiment mal représenté l’Amérique. Je voulais changer le regard des autres sur l’Amérique, et quand j’ai entendu le discours d’Obama, j’ai été inspiré. Je me suis dit « wahou, ce gars est incroyable. C’est l’Amérique que j’ai connu, que je connais ». Ce sont les types comme Obama qui m’ont permis de sortir du ghetto, d’intégrer les bonnes écoles. Ce n’est pas lui personnellement qui me l’a permis, mais les gens qui comme lui ont mis ces programmes en route, les ont fait vivre. « Yes we can » (la chanson qu’il a tiré du discours d’Obama, NDR) a été ma contribution pour l’Amérique. Parce que des gens se sont battus pour notre liberté : Martin Luther King, John Fitzerald Kennedy… Ces leaders sont des versions différentes d’un même projet. Le même combat, la même passion du changement. « Yes we can » a été posté sur Internet, et à l’époque, on ne connaissait pas encore le pouvoir des réseaux sociaux. Et ça a permis à beaucoup de monde de lever le doute et de se dire « oui, nous le pouvons ». Cela a donné de l’espoir. » Au lendemain de l'élection à la présidence des États-Unis du sénateur de l'Illinois, will.i.am publie une nouvelle chanson : « It's a New Day », un clip centré autour des images du triomphe de Barack Obama à Grant Park, Chicago, le 4 novembre 2008 au soir, et où apparaissent tous les membres des Black Eyed Peas (Fergie, Taboo, Apl.de.ap), ainsi que, notamment, Olivia Wilde, Kanye West, Quincy Jones, Kevin Bacon ou encore Joe Biden et le président des États-Unis Barack Obama.

Il est d'ailleurs le cofondateur du site Dipdive.com, site dédié à ses convictions politiques mais aussi humanitaires (whitebandaction.org). Il milite en effet contre la pauvreté dans le monde. Il compose et interprète au côté de Angelique Kidjo In my Name afin de promouvoir cette lutte.

Will.i.am et David Guetta[modifier | modifier le code]

Will-i-am (7348113606).jpg

will.i.am des Black Eyed Peas, qui s'est tourné vers une recherche de sonorités nouvelles, un mélange expérimental entre le Hip-hop et la Dance, est séduit par le son de Love Is Gone lors d'une soirée passée au Pacha d'Ibiza. Il propose à David Guetta de composer deux chansons sur le prochain album des Black Eyed Peas : I Gotta Feeling et Rock That Body. David Guetta accepte et se rend aux États-Unis pour travailler dans les studios Universal (Interscope) à Los Angeles, où il rencontre d'autres artistes américains comme Pharell Williams, Busta Rhymes ou P.Diddy. Après cette collaboration, Will.I.Am continue à contribuer à la renommée internationale de David Guetta : il le recommande auprès d'autres artistes américains tels Akon qui, à son tour, sollicite David dans les studios. L'engrenage est lancé.

Dans son dernier album Nothing but the Beat, David Guetta collabore une nouvelle fois avec will.i.am pour le titre Nothing Really Matters.

I Gotta Feeling, produit par David Guetta et Fred Rister pour l'album des Black Eyed Peas, s'écoule à plus d'un million d'exemplaires la semaine de sa sortie aux États-Unis. Le disque devient le plus grand succès single du groupe et rentre dans le livre des records. Les Black Eyed Peas font un aller-retour en jet privé jusqu'à Ibiza, pour fêter le succès du titre avec David. Elle figure sur le dernier album The E.N.D. Là, elle est n°1 depuis seize semaines aux États-Unis, » commente Fred Rister. Nous avons créé avec Will.I.Am un pont entre la culture électronique en Europe et de la culture urbaine américaine , estime David Guetta. Le titre Gettin' Over You entre directement à la première place des ventes au Royaume-Uni le 6 juin 2010. I

The Voice[modifier | modifier le code]

Il fait partie du jury de The Voice UK et il est juge depuis le début de la série avec Tom Jones. Il fera parti aussi du jury à The Voice (Australie).

Discographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) Deuxième nom de scène
  2. « Chery Cole signe sur le label de Will.i.am » (NRJ).
  3. Annonce sur la salle de presse online d'Intel (Intel)
  4. a et b Propos recueillis par David Groison, Phosphore de septembre 2011 (p18-21)
  5. (en) Kia Makarechi, « will.i.am Accused Of Ripping Arty & Mat Zo's Track For New Single, 'Let's Go' », The Huffington Post,‎ 16 avril 2013 (lire en ligne)
  6. Thriller 25 de Michael Jackson en février 08

Liens externes[modifier | modifier le code]