Wilhering

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wilhering
Blason de Wilhering
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Land Drapeau de la Haute-Autriche Haute-Autriche
District
(Bezirk)
Linz-Land (Bezirk)
Conseillers municipaux (de) 31 conseillers
11 ÖVP, 16 SPÖ, 1 FPÖ,
3 Grüne
Maire Mario Wolfgang Mühlböck (SPÖ)
Code postal A-4073
Immatriculation LL
Indicatif 0 72 26
Code Commune 4 10 22
Démographie
Population 5 467 hab. (2005)
Densité 182 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 19′ 00″ N 14° 12′ 00″ E / 48.316667, 14.248° 19′ 00″ Nord 14° 12′ 00″ Est / 48.316667, 14.2  
Altitude 270 m
Superficie 3 000 ha = 30 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Autriche

Voir sur la carte administrative de la zone Haute-Autriche
City locator 14.svg
Wilhering

Géolocalisation sur la carte : Autriche

Voir la carte administrative d'Autriche
City locator 14.svg
Wilhering

Géolocalisation sur la carte : Autriche

Voir la carte topographique d'Autriche
City locator 14.svg
Wilhering
Liens
Site web www.wilhering.at

Wilhering, une commune située dans le district Linz-Land en Haute Autriche, est réputée pour son couvent de cisterciens rococo. La commune comptait au dernier recensement de 2005 5467 habitants. Le suffix -ing du nom de lieu provient de la colonisation bavaroise au Moyen Âge.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située à l'ouest de Linz sur la rive sud du Danube, la commune est limitrophe de Linz à l'est et de Aschach à l'ouest. Limitée par le fleuve au nord, les collines boisées du „Kürnberg“ représentent une frontière naturelle. La petite ville est divisée en plusieurs quartiers: Appersberg, Dörnbach, Edramsberg, Fall, Höf, Hitzing, Katzing, Lohnharting, Mühlbach, Reith, Schönering, Thalham, Ufer, Wilhering et Winkeln.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention du village dans un document date de 982, mais le premier peuplement de la région est estimé à l'âge du bronze. Des découvertes archéologiques (de la monnaie et des récipients) attestent également une colonisation romaine. En 500 après Jésus-Christ environ, les Bavarois se sont installés à Wilhering. C'est les seigneurs de Wilhering qui ont fondé au XIIe siècle un couvent ainsi qu'un chapitre des cisterciens. Intégrée dans le Reich pendant la 2e Guerre mondiale et libérée par les alliés américains, Wilhering est devenue aujourd'hui une commune d'une grande valeur culturelle.

Monuments et lieux à visiter[modifier | modifier le code]

L'abbaye et l'église des Cisterciens. Fondé le 30 septembre 1146 par douze moines de l'abbaye de Rein, le monastère compte de nos jours une trentaine de membres. Lors d'un incendie au XVIIe siècle, l'église a été presque entièrement détruite. Elle fut reconstruite dans le style rococo. Depuis, l'abbaye de Wilhering est un des monuments rococo les plus célèbres des pays germanophones.

Un lycée religieux a été établi en 1895 et compte aujourd'hui environ 370 élèves, auxquels les moines du monastère continuent d'enseigner.

L'exposition du peintre autrichien Fritz Fröhlich peut être visitée toute l'année.

La piste cyclable du bord du Danube menant de Passau à Vienne passe aussi par Wilhering et ses rives uniques.
Un vaste réseau de sentiers de randonnée invite à des ballades inoubliables dans les forêts du „Kürnberg“.
Le bac qui lie Wilhering à l'autre rive danubienne et au village de Ottensheim circule toute l'année.