Wilhelm Heinrich Roscher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wilhelm Heinrich Roscher (né le 12 février 1845 à Göttingen, mort le 9 mars 1923 à Dresde) est un érudit et philologue classique allemand, mieux connu comme un spécialiste des mythologies grecque et romaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de l'économiste Wilhelm Roscher, il étudie à l'école Saint-Afra de Prince à Meissen en 1864, puis à celle de Göttingen. Il va ensuite à Leipzig où il obtient son doctorat en 1868 avec la thèse De aspiratione vulgari apud Graecos.

Il a travaillé depuis 1869 comme professeur de lycée à Bautzen, puis depuis 1871 à Meissen, et depuis 1882 comme vice-principal à l'école secondaire de Wurzen, en 1894. Il fit plusieurs voyages d'étude répétés en l'Italie, France, Croatie, Monténégro, en Grèce et en Asie Mineure.

Il avait épousé, le 20 avril 1876, à Paris Xe, Marie Eveline Henriette Koller, sa cousine.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les études sur la mythologie comparée des Grecs et des Romains, Leipzig 1873-1875
  • Le sentiment naturel des Grecs et des Romains, Meißen, 1875
  • Hermès le dieu du vent, Leipzig, 1878
  • Les Gorgones et les parents, Leipzig, 1879
  • Le nectar et l'ambroisie, Leipzig 1883
  • De Sélène et des parents, Leipzig, 1890