Wildcats du New Jersey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wildcats du New Jersey

Logo du Wildcats du New Jersey
Généralités
Nom complet New Jersey Wildcats
Surnoms The Wildcats
Fondation 1996
Statut professionnel depuis 1996
Couleurs blanc et bleu,
Stade Mercer County Community
College Stadium
(3,000 places)
Siège 16 Doreen Drive
Oceanport, NJ 07757
Championnat actuel W-League
Propriétaire Drapeau : États-Unis Kevin McDermott
Drapeau : États-Unis Jim Thoresen
Président Drapeau : États-Unis Kevin McDermott
Entraîneur Drapeau : États-Unis Kevin McDermott
Palmarès principal
National[1] W-League (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Les Wildcats du New Jersey sont une des équipes de soccer féminin américain représentant l'État du New Jersey[note 1] sur la côte Est des États-Unis.

Les Wildcats évoluent dans la Division Nord-Est de la Conférence Est[2] de la USL W-League, le premier niveau de soccer (football) féminin aux États-Unis. Les couleurs de l'équipe sont le blanc pour les matchs à domicile et le bleu pour les matchs extérieurs.

Les Wildcats jouent leurs matchs à domicile au stade TCNJ Soccer Complex du Collège Mercer County Community (qui a une capacité de 3 000 sièges) dans la ville de Princeton, à environ 11 kilomètres de Trenton, la capitale de l’État du New Jersey.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1995, Vince Baldino[note 2], le fondateur et directeur du Club de football de Princeton tente d'obtenir une franchise de la W-League. Baldino essuie un premier refus, puis retente sa chance en 1996. La W-League accède à sa demande et les Wildcats du New Jersey naissent[3].

Les premières saisons dans la W-League sont difficiles pour les Wildcats. L'équipe termine souvent ses saisons au dernier rang et est relégué en ligue 2 après la saison 1998 [4]. En 2004, Baldino décide qu'il est temps de faire des changements important dans l'organisation des Wildcats. Il embauche un personnel entièrement nouveau comprenant Charlie Naimo comme nouvel entraîneur-chef. Le grand coup, cependant, est le recrutement de plusieurs internationales comme Kelly Smith, Marinette Pichon, Anne Makinen et Heather O'Reilly. Lors de cette saison 2004, les Wildcats terminent une saison régulière parfaite (14 victoires en 14 matchs) et se rendent en finale de championnat de la ligue pour finalement perdre le match de championnat à Vancouver aux tirs au but. La saison 2005 fourni une autre histoire heureuse. Deux internationales anglaises (Rachel Yankey et Rachel Unitt) rejoignent les Wildcats pour les sept derniers matchs de la saison. L'équipe termine la saison régulière avec 13 victoires et une seule défaite. En série éliminatoire, les Wildcats remportent le Championnat de la W-League en battant en finale 3-0 les Fury d'Ottawa. En 2006, l'équipe connait sa deuxième saison parfaite (14-0-0). En 2007 et 2008, l'équipe perd plusieurs de ses joueuses étoiles parties joués pour les Sky Blue[note 3] et les Pali Blues. En 2009, les Wildcats affaiblies doivent se reconstruire et Baldino embauche Kevin McDermott comme entraîneur-chef. Lors de la saison 2010, McDemott mèene l'équipe aux séries éliminatoires pour la première fois depuis 2006. En 2011, l'équipe fait de nouveau les séries éliminatoires mais perd le titre de conférence dans un match serré 2-3 contre les Silverbacks d'Atlanta.

Au fil des années, les Wildcats développent également une organisation jeunesse avec une académie (fondée en 1997): plus de 1100 jeunes fréquentent les camps de soccer annuellement et plus de 41 équipes amateures sont impliquées avec le programme de formation de l'académie[5]. En 2009, lors de la création de la Women's Professional Soccer, les Wildcats du New Jersey s'affilient au Sky Blue FC et deviennent leur équipe réserviste et leur club-école[6].

Parcours de l'équipe en W-League[modifier | modifier le code]

Année Ligue Conférence Division Saisons régulières Séries éliminatoires
1996 USL W-League ------------------ Division East Region Termine 6e dans sa division Ne se qualifie pas
1997 USL W-League ---------------- Division Central Atlantic Termine 6e dans sa division Ne se qualifie pas
1998[note 4] USL W-League Lique 1 Division Nord Termine 5e dans sa division Ne se qualifie pas et est recalé en Ligue 2
1999[note 4] USL W-League Ligue 2 Division Nord Termine 4e dans sa division Ne se qualifie pas
2000[note 4] USL W-League Ligue 2 Division Nord Termine 6e dans sa division Ne se qualifie pas
2001[note 4] USL W-League Ligue 2 Division Nord Termine 6e dans sa division Ne se qualifie pas
2002 USL W-League Conférence de l'Est Division Nord-Est Termine 4e dans sa division Ne se qualifie pas
2003 USL W-League Conférence de l'Est Division Nord-Est Termine 3e Éliminé en quart-de -finale
2004 USL W-League Conférence de l'Est Division Nord-Est Termine au 1er rang de la Division et remporte le titre de Conférence Finaliste, (2e place dans la ligue)
2005 USL W-League Conférence de l'Est Division Nord-Est Termine au 1er rang de la Division et remporte le titre de conférence Vainqueur du Championnat W-League
2006 USL W-League Conférence de l'Est Division Nord-Est Termine au 1er rang de la Division Perd en finale de conférence
2007 USL W-League Conférence de l'Est Division Nord-Est Termine au 5e rang de sa Division Ne se qualifie pas
2008 USL W-League Conférence de l'Est Division Nord-Est Termine au 8e rang de sa Division Ne se qualifie pas
2009 USL W-League Conférence de l'Est Division Nord-Est Termine 4e dans sa division Ne se qualifie pas
2010 USL W-League Conférence de l'Est Division Nord-Est Termine 3e dans sa division Éliminé en finale de division
2011 USL W-League Conférence de l'Est Division Nord-Est Termine au 2e rang de sa Division Éliminé en finale de conférence
2012 USL W-League Conférence de l'Est Division Nord-Est Termine 3e Ne se qualifie pas

Honneurs de l'équipe féminine[modifier | modifier le code]

  • USL W-League Northeast Division Champions 2006
  • USL W-League Champions 2005
  • USL W-League Eastern Conference Champions 2005
  • USL W-League Northeast Division Champions 2005
  • USL W-League Eastern Conference Champions 2004
  • USL W-League Northeast Division Champions 2004

Effectif pour la saison 2012[modifier | modifier le code]

Pour la saison 2012, les Wildcats recrutent deux internationales: Yael Averbuch[7] et Candace Chapman[8].

En date du 12 Juin 2012.[9]

No. Nat. Position Nom du joueur
0 Drapeau des États-Unis G Lauren Smedley
2 Drapeau des États-Unis M Andie Lakin
4 Drapeau des États-Unis D Elizabeth Troutman
5 Drapeau des États-Unis A Maya HayesIl
6 Drapeau des États-Unis D Morgan Stith
7 Drapeau des États-Unis D Taylor Mims
8 Drapeau des États-Unis D Brittany Cummins
9 Drapeau des États-Unis D Kaitlyn Fare
10 Drapeau des États-Unis A Esmeralda Negron
11 Drapeau des États-Unis A Grace Correll
12 Drapeau des États-Unis M Kristen Edmond
15 Drapeau du Canada D Candace Chapman
16 Drapeau des États-Unis D Catherine Chukuka
No. Nat. Position Nom du joueur
17 Drapeau des États-Unis D Cristina Barthel
18 Drapeau des États-Unis D Tori Leigh
19 Drapeau des États-Unis M Yael Averbuch
20 Drapeau des États-Unis M Amber Brooks
21 Drapeau des États-Unis D Daryl Schwenck
22 Drapeau des États-Unis A Andrea Lopez
23 Drapeau des États-Unis M Rachel Breton
99 Drapeau des États-Unis G Chante Sandiford
Drapeau des États-Unis G Farrell Pomponio
Drapeau des États-Unis D Kylee Rossi
Drapeau des États-Unis G Sage Dovale
Drapeau des États-Unis A Rachael Ivanicki
Drapeau des États-Unis A Meghan Patricia Ledwith

Équipe technique 2012[modifier | modifier le code]

  • Entraineur-chef: Jim Gabarra[10]
  • Entraîneur-associé: Kevin McDermott
  • Entraîneur-associé: Homere Breton
  • Entraîneur-adjoint: Tommie Boykin
  • Entraîneur des gardiennes: Catherine Gordon

[11]

Anciens entraineurs-chef[modifier | modifier le code]

  • Kevin McDermott 2010-2011
  • Dave Barbour 2009
  • Mike Barroqueiro 2008
  • Socrates Nicolaidis 2007
  • Charlie Naimo 2004-2007

Distinction individuelle[modifier | modifier le code]

En 2012, la milieu de terrain Yael Averbuch est élue sur l'équipe d'étoiles All-Conference Teams de la W-League[12].

Anciennes joueuses[modifier | modifier le code]

Au cours de son histoire, le club a compté de nombreuses joueuses notables dont plusieurs internationales:

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. 3 équipes de la W-League sont du New Jersey: Les Rangers FC du New Jersey , North Jersey Valkyries et les Wildcats. Le New-Jersey est l'un des États américains possédant le plus grand nombre des licenciées au soccer féminin. La plus importante organisation de soccer féminin des États-Unis, Sky Blue Soccer, est d'ailleurs basée dans le Comté de Somerset au New Jersey.
  2. Né en Italie, Vince Baldino immigre aux États-Unis à la fin des années 1960. Il est alors entrepreneur en construction et comme beaucoup d'immigrants Italiens, il apporte sa passion du football avec lui et initie une première équipe masculine amateur. En quelques années, il organise à Princeton un club de soccer et l'équipe masculine du Princeton Soccer Club devient une puissance majeure dans la ligue régionale South Jersey league. Jusqu'en 1988, Baldino en est l'entraineur-chef. Puis en 1989, il tente l'expérience d'une franchise dans la American Professional Soccer League mais son équipe, le Penn-Jersey Spirit ne vivra que deux saisons (1990 et 1991).
  3. Le Sky Blue évolue alors dans la W-League. Il passera dans la Women's Professional Soccer lors de la création de la nouvelle ligue en 2009.
  4. a, b, c et d Durant 4 saisons (1998, 1999, 2000, 2001) la W-League est devenue une organisation à deux ligues avec relégation et promotion (comme les ligues européennes) avant de revenir à un format de ligue unique dans la saison 2002 où il n'y a pas de système de relégation-promotion.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. W-League, « W-League » (consulté le 11 juin 2012)
  3. « About New Jersey Wildcats », sur USLsoccer.com (consulté le 12 juin 2012)
  4. Dave Litterer, « The W-League (USL) (1995-2005) » (consulté le 17 juin 2012)
  5. « New Jersey Wildcats Youth Soccer Club consulté le=12 juin 2012 »
  6. « About the New Jersey Wildcats », sur Site web des Wildcats (consulté en 12 juin)
  7. « Wildcats Add U.S. Star Averbuch », sur USLsoccer.com,‎ 25 avril 2012 (consulté le 12 juin 2012)
  8. « Wildcats Add Canadian WNT Defender », sur USLsoccer.com,‎ 5 juin 2012 (consulté le 12 juin 2012)
  9. « Official Roster New Jersey Wildcats - W-League 2012 », sur USLsoccer.com (consulté le 12 juin 2012)
  10. « Wildcats Affiliate With Sky Blue FC », sur USLsoccer.com,‎ 20 avril 2012 (consulté le 12 juin 2012)
  11. « Contact/Staff », sur Site web des Wildcats du New Jersey (consulté le 12 juin 2012)
  12. « W-League All-Conference Teams Named », sur USLsoccer.com,‎ 23 juillet 2012 (consulté le 24 juillet 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]