Wildcats de London

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wildcats de London

alt=Description de l'image LondonWildcats.gif.
Fondé en 1994
Disparu en 1995
Siège London
Drapeau de l'Ontario Ontario
Drapeau du Canada Canada
Ligue Colonial Hockey League
Équipe(s) affiliée(s) Nordiques de Québec (LNH)

Les Wildcats de London, ou London Wildcats en anglais, sont une franchise de hockey sur glace professionnel qui évoluait dans la Colonial Hockey League (CoHL) lors de la saison 1994-1995. L'équipe était basée à London, dans la province de l'Ontario au Canada.

Basée à St. Thomas, dans l'Ontario, de 1991 à 1994 sous le nom des Wildcats de St. Thomas[1], l'équipe suspend ses activités pour la saison 1995-1996 avant d'être relocalisée à Dayton, dans l'état de l'Ohio aux États-Unis pour devenir les Ice Bandits de Dayton[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Avant d'être basée à London, la franchise était située à St. Thomas depuis 1991 sous le nom des Wildcats de St. Thomas. Elle était l'une des équipes de la saison inaugurale 1991-1992 de la Colonial Hockey League (CoHL). Pour ses deux premières saisons, St. Thomas atteint la finale de la Coupe Coloniale mais s'incline à chaque reprise[3].

En 1994, l'équipe est relocalisée et devient les Wildcats de London. Cette même année, ils deviennent l'un des clubs-écoles des Nordiques de Québec de la Ligue nationale de hockey[4]. À l'issue de la saison régulière, les Wildcats finissent deuxième de la Division Est[5]. En séries éliminatoires, ils sont éliminés par les futures finalistes, le Fury de Muskegon, 4 victoires à 1[6].

Précédent la saison 1995-96, les Wildcats suspendent leurs activités. La franchise est réactivée un an plus tard après avoir été déménagée à Dayton, dans l'état de l'Ohio aux États-Unis où ils deviennent les Ice Bandits de Dayton. De nouveau inactive après une édition jouée, l'équipe revient en 1998, cette fois-ci basée à Utica dans l'état de New York, sous le nom des Prowlers de Mohawk Valley. En 2001, la franchise met un terme définitif à ses activités[7].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Résultats par saison[8]
Saison Saison régulière Séries éliminatoires[Note 1]
 PJ  V   D   N  Pts  BP  BC Pun Classement
1994-95 74 34 38 2 70 341 380 1 301 2e de la Division Est Perdent 1-4 Fury de Muskegon

Joueurs[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Joueur des Wildcats de London.

39 joueurs ont porté les couleurs des Wildcats de London au cours de la seule saison de leur existence. Trevor Dam est celui qui a joué le plus de parties (72). Avec 94 points inscrits dont 59 aides, Kent Hawley en est le meilleur pointeur et passeur tandis que Wayne Thompson est le meilleur buteur avec 43 réalisations. Avec 165 minutes de pénalité, Jason Taylor est le joueur le plus puni[9].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le score des Wildcats est indiqué en premier.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « St Thomas Wildcats », sur www.azhockey.com (consulté le 24 mars 2011).
  2. (en) « London Wildcats », sur www.azhockey.com (consulté le 24 mars 2011).
  3. (en) « Standings for the St. Thomas Wildcats of the CoHL », sur The Internet Hockey Database (consulté le 24 mars 2011).
  4. (en) « Quebec Nordiques (NHL) Farm Teams », sur The Internet Hockey Database (consulté le 24 mars 2011).
  5. (en) « 1994-95 Colonial Hockey League (CoHL) », sur The Internet Hockey Database (consulté le 24 mars 2011)
  6. (en) « 1994-95 CoHL Playoff Results », sur The Internet Hockey Database (consulté le 24 mars 2011)
  7. (en) « London Wildcats (CoHL) », sur The Internet Hockey Database (consulté le 24 mars 2011).
  8. (en) « Standings for the London Wildcats of the CoHL », sur The Internet Hockey Database (consulté le 24 mars 2011).
  9. (en) « All-time roster for the London Wildcats of the CoHL », sur The Internet Hockey Database (consulté le 24 mars 2011).