Wild Bunch (société)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la société de distribution et de ventes internationales. Pour les homonymes, voir The Wild Bunch.

Wild Bunch est une société française indépendante de distribution cinématographique et de coproduction qui gère un catalogue de près de 1700 titres.

Wild Bunch a été créée en 2002 par les anciens dirigeants et fondateurs de StudioCanal. Basée à Paris et forte d’une équipe de plus de 100 personnes, Wild Bunch propose une gamme de services à la production allant de la distribution directe (salle, vidéo, TV…) en France, en Italie, au Benelux, en Allemagne et en Espagne, aux ventes internationales, à la coproduction financière et la distribution électronique.

Activités[modifier | modifier le code]

Déjà acteur majeur dans le domaine des ventes internationales, Wild Bunch développe un réseau de distribution pan-européen et est également distributeur direct en France en salles (Wild Bunch Distribution) et en vidéo (Wild Side Vidéo), en Italie (BiM Distribuzione (it))[1], au Benelux (Wild Bunch Benelux)[2] en Allemagne (Wild Bunch Germany[3] et Central Film Verleih[4]) et en Espagne (Vértigo Films)[5]. En outre, Wild Bunch s’est positionnée sur le marché de la distribution électronique de films en créant Filmo TV, un service de distribution VOD/SVOD.

Catalogue[modifier | modifier le code]

Caractérisée par une ligne éditoriale variée, la société offre un choix de films constamment renouvelés et novateurs, issus du monde entier, en investissant dans des films locaux européens, des films indépendants américains ou internationaux.

Principales distinctions des films distribués ou vendus par Wild Bunch[modifier | modifier le code]

Oscars[modifier | modifier le code]

Festival de Cannes[modifier | modifier le code]

Jean Dujardin au Festival de Cannes 2011, lors de la présentation du film The Artist en compétition
L'équipe du film Des Hommes et des Dieux au Festival de Cannes en 2010

Mostra de Venise[modifier | modifier le code]

Berlinale[modifier | modifier le code]

Aperçu des films vendus ou distribués par Wild Bunch[modifier | modifier le code]

Cette section doit être recyclée. Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

Wild Bunch gère aujourd’hui un catalogue de plus de 1.700 films et a ainsi distribué ou vendu des films tels que Astérix et Obélix : God save Britannia de Laurent Tirard, Polisse de Maïwenn, Le Gamin au vélo et Deux jours, une nuit des frères Dardenne, La Guerre est déclarée de Valérie Donzelli, Huit Femmes de François Ozon, Che de Steven Soderbergh, Un Conte de Noël d’Arnaud Desplechin, Le Discours d'un Roi de Tom Hooper, Soleil trompeur 2 de Nikita Mikhalkov, Des Hommes et des Dieux de Xavier Beauvois, Fahrenheit 911 de Michael Moore, La Fille coupée en deux de Claude Chabrol, Film Socialisme de Jean-Luc Godard, Hors de prix de Pierre Salvadori, The Killer Inside Me de Michael Winterbottom, Le Labyrinthe de Pan de Guillermo del Toro, Land of the Dead de George Romero, Largo Winch et Largo Winch 2 de Jérôme Salle, Looking for Eric et Jimmy's Hall de Ken Loach, The Magdalene Sisters de Peter Mullan, Maradona d'Emir Kusturica, La Marche de l'empereur de Luc Jacquet, Le Petit Nicolas et Les Vacances du Petit Nicolas de Laurent Tirard, Paranormal Activity de Oren Peli, Piranha 3D d’Alexandre Aja, Ponyo de Hayao Miyazaki, Potiche de François Ozon, Sin City de Robert Rodriguez et Frank Miller, Nuits d'ivresse printanière de Lou Ye, Two Lovers de James Gray, Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen, Shadow Dancer de James Marsh, The Search de Michel Hazanavicius, Wolf Totem de Jean-Jacques Annaud ou encore Welcome to New-York d'Abel Ferrara.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wild Bunch est devenu actionnaire minoritaire puis majoritaire de BIM Distribuzione le 19 octobre 2007 (paru entre autres dans Variety à la même date).
  2. D'abord, en mai 2007, un accord de partenariat avec le distribueteur A-Film (en) basé à Amsterdam, puis, en septembre 2008, création de Wild Bunch Benelux par Pim Hermeling, co-fondateur de A-Film, en joint-venture avec Wild Bunch (voir http://cineuropa.org/nw.aspx?t=newsdetail&l=fr&did=76880 et http://www.film.jo/?q=node/9966).
  3. Créé fin mars 2009 (voir http://www.mediabiz.de/film/news/wild-bunch-germany-setzt-erste-zeichen/279831).
  4. En décembre 2007 Wild Bunch acheta au distributeur allemand Senator Entertainment (de) 50% des parts de Central Film Verleih (participation augmenté depuis à 90%) qui effectue la distribution physique des deux sociétés mères (voir http://cineuropa.org/nw.aspx?t=newsdetail&l=fr&did=81344 et http://www.senator.de/live/senator/de/content/e4/e37/e138/NeuesDetail8460/SEAG_AR_2010x_eng.pdf).
  5. Wild Bunch est devenu actionnaire majoritaire de la société Vértigo Films le 20 septembre 2011 (paru entre autres dans The Hollywood Reporter à la même date).