Wikipédia:Présenter le point de vue opposé

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Présenter le point de vue opposé est le comportement qui consiste à expliquer de la manière la plus neutre et la plus équitable possible un point de vue, quand bien même il est opposé au vôtre, afin d'équilibrer un article en tenant compte de l'importance relative de ce point de vue. Le concept est proche de celui d'avocat du diable. Il s'agit aussi de donner satisfaction aux tenants de ce point de vue en prenant en compte leurs arguments de manière désintéressée.

Il s'agit d'une manière constructive de résoudre des différends qui peut souvent permettre de mettre un terme à une guerre d'édition. Elle conduit également à mieux comprendre le point de vue opposé et — idéalement — à ne pas le prendre comme celui d'un « ennemi », mais comme celui d'un individu qui n'a pas la même approche d'un sujet donné.

Présenter le point de vue opposé permet également d'améliorer ses propres talents de contributeur en s'exerçant pratiquement à la neutralité.

Par exemple, il est possible d'expliquer le point de vue de Nikita Khrouchtchev sur les États-Unis, sans y adhérer. En ce sens, l'expression désigne la capacité de décrire un point de vue qui n'est pas le sien sans y ajouter de commentaires.

Présenter le point de vue opposé n'implique pas nécessairement qu'on soit effectivement opposé au point de vue en question, le rédacteur pouvant très bien ne pas avoir d'avis arrêté sur la question. Il s'agit simplement de rapporter sans juger.

La capacité à comprendre et à présenter différents points de vue sur un sujet, y compris certains que l'on juge détestables, est l'apanage des bons contributeurs.

Les contributeurs doivent améliorer eux-mêmes les articles en présentant le point de vue opposé, ou du moins ne pas s'y opposer. La politique de neutralité de Wikipédia ne doit pas être dévoyée et les contributeurs doivent veiller à présenter équitablement les points de vue sans en promouvoir aucun, de telle manière qu'à la lecture d'un article, on ne puisse deviner l'opinion du rédacteur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]