Wikipédia:Accueil principal

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Wikipédia:Accueil)
Aller à : navigation, rechercher

Lumière sur…

Les Basses-Pyrénées : en jaune pâle les trois provinces basques françaises ; en rouge, le Béarn.

Les institutions du Pays basque français avant 1789 résultent grandement — dans ce territoire constituant aujourd'hui une partie du département français des Pyrénées-Atlantiques et situé à la frontière avec l’Espagne — d’une structure sociale établie autour de la maison basque (l’etxe), et de son mode de transmission intergénérationnelle, ainsi que de la gestion des terres communes. Cela se traduit par la jouissance partagée d’une propriété indivise. Cette gestion commune des Basques est considérée être à l’origine des assemblées paroissiales, qui forment le socle des institutions délibératives du Pays basque.

Au Ier millénaire de notre ère, et sous l'influence romaine, la région aujourd'hui occupée par le Labourd, la Basse-Navarre et la Soule, connaît une première évolution organisationnelle tendant vers plus de démocratie. Les trois provinces traversent l’époque féodale avec des fortunes diverses, au gré des dynasties, navarraise, française ou anglaise, qui les gouvernent. Elles connaissent un nivellement social de plus en plus marqué depuis cette période, malgré des tentatives soit centralisatrices, soit de caste, destinées à introduire en force le pouvoir royal ou personnel de quelques élites. Certains modes de gestions territoriaux existant encore aujourd’hui trouvent leur origine à cette époque, comme les kayolars de Soule.

Chacune de ces provinces jouit, durant l’Ancien Régime, d’un système administratif, politique et financier qui donne une large place aux assemblées paroissiales. La plus originale de ces assemblées, du fait de l’exclusion de la noblesse et du clergé des organes de décision, est le Biltzar du Labourd, par comparaison à la Cour d'ordre souletine et aux États généraux de Basse-Navarre. Les institutions des trois provinces parviennent, à des degrés divers, à sauvegarder une partie de leurs privilèges jusqu'à la Révolution ; ceux-ci ont été régulièrement renouvelés par lettres patentes des différents suzerains, pour tenir compte de la pauvreté économique de la région, des dévastations militaires liées aux incursions espagnoles répétées, de l'entretien d'une milice locale importante et de la loyauté affirmée des populations civiles à la Couronne régnante par leur mobilisation armée dans la défense des frontières. Jusqu'au bout, la Basse-Navarre conserve et défend un statut particulier de royaume frontalier, reconnu à l'aube de chaque nouveau règne, par un serment respectueux et protecteur du nouveau suzerain français.

Malgré une forte opposition, unanimement partagée par les trois corps que sont la noblesse, le clergé et le tiers, les institutions locales des trois provinces sont définitivement remplacées par les règles issues de la nuit du 4 août 1789 ; l'abolition des privilèges et la mise en place du département des Basses-Pyrénées, qui regroupe le Béarn, la Soule, la Basse-Navarre, le Labourd et Bayonne, mettent un point final aux particularités institutionnelles et aux privilèges locaux qui ont traversé près de dix-huit siècles.

Actualités et événements

Le saviez-vous ?

La gare du Jungfraujoch avec la face nord de l'Eiger en arrière plan (2012).

Image du jour

Crosse de fougère de l'espèce Polystichum setiferum, cultivar 'Pulcherrimum Bevis'.  (définition réelle 2 698 × 2 939)

Crosse de fougère de l'espèce Polystichum setiferum, cultivar 'Pulcherrimum Bevis'.
(définition réelle 2 698 × 2 939)

Présentation

Wikipédia est un projet d’encyclopédie collective établie sur Internet, universelle, multilingue et fonctionnant sur le principe du wiki. Wikipédia a pour objectif d’offrir un contenu librement réutilisable, objectif et vérifiable, que chacun peut modifier et améliorer.

Le cadre du projet est défini par des principes fondateurs. Son contenu est sous licence Creative Commons by-sa et peut être copié et réutilisé sous la même licence — même à des fins commerciales — sous réserve d'en respecter les conditions.

Actuellement, Wikipédia en français compte plus de trois mille articles distingués comme « articles de qualité » ou comme « bons articles ».

Participation

Chacun peut publier immédiatement du contenu en ligne, à condition de respecter les règles essentielles établies par la communauté ; par exemple, la vérifiabilité du contenu ou l’admissibilité des articles.

De nombreuses pages d’aide sont à votre disposition, notamment pour créer un article, modifier un article ou insérer une image. N’hésitez pas à poser une question pour être aidé dans vos premiers pas !

Communauté

Durant le dernier mois, 15 944 utilisateurs ont contribué à Wikipédia. Tous les rédacteurs des articles de Wikipédia sont bénévoles ; ils constituent une communauté collaborative, sans dirigeant, où les membres coordonnent leurs efforts au sein des projets thématiques et de divers espaces de discussion.

Les débats et remarques sur les articles sont bienvenus. Les pages de discussion servent à centraliser les réflexions et les évaluations permettant d’améliorer les articles.

Projets frères

Meta-Wiki
Meta-Wiki
Coordination de tous les projets
Commons
Wiktionnaire
Wiktionnaire
Dictionnaire universel
Wikinews
Wikinews
Actualités libres
Wikibooks
Wikibooks
Livres et textes didactiques
Wikiquote
Wikiquote
Recueil de citations
Wikisource
Wikisource
Bibliothèque universelle
Wikiversité
Wikiversité
Communauté pédagogique libre
Wikivoyage
Wikivoyage
Guide de voyage libre
Wikispecies
Wikispecies
Inventaire du vivant
Wikidata
Wikidata
Base de connaissance libre
Wikipédia ne garantit pas le contenu mis en ligne.
La Wikimedia Foundation étant un hébergeur, elle ne saurait être tenue responsable des erreurs éventuelles contenues sur ce site.
Chaque rédacteur est responsable de ses contributions.
Contact Contact