Widhin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Widhin est le nom du dernier chef attesté (non roi) des Ostrogoths survivants. Dirigeant les dernières bandes gothiques, il se révolte à la fin des années 550 avec une aide militaire minimale composée de Francs et d'Alamans. Ces derniers ne profiteront du désordre que pour saccager et piller jusque dans le sud de l'Italie.

Le soulèvement est sans conséquences : les Ostrogoths se soulèvent à Vérone et à Brescia mais la révolte prend rapidement fin avec la capture de son chef, en 561. Widhin est finalement conduit à Constantinople pour y être exécuté en 561 ou en 562.

Une minorité d'Ostrogoths, soumise aux Byzantins et convertie au catholicisme, survit à Ravenne, ainsi qu'une communauté qui survivra un temps près de Naples, à Sant'Agata dei Goti.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]