Widad Juventud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Widad Juventud

Logo du
Généralités
Nom complet Widad Juventud de Tanger
Fondation 1950
Couleurs rouge, blanc et noir
Siège Tanger

Le Widad Juventud de Tanger est un ancien club marocain de football basé à Tanger.

L'histoire du football au nord du Maroc[modifier | modifier le code]

A 1910 la ville de tanger a devenue un foyer pour tous les pays par l'existence diplomatique étrangère, en effet le football répand dans toute la région grâce aux enfants des résidents étrangers à la ville qui pratiquent ce sport à la plage et à Marchan, la crèche du club où se trouve actuellement le stade municipal.

Cette[Quoi ?] a connu le football avant plusieurs d'autres grâce à ses liaisons avec le monde au long de son histoire authentique. Cependant en 1919 l'équipe de Moghreb Aksa apparaît, la première équipe proprement dit marocaine, suivie après 6 ans par l'équipe Al Hilal de Tanger, ces 2 équipes n'ont pas pu continuer ainsi qu'ils ont suspendu leurs activités après quelques années de leur fondation.

Avant l'indépendance, la competition a été intense entre les équipes marocianes et espagnoles dans le cadre du championnat régional, qui a été sous la sirection de la ligue espano-marocaine, cette dernière a été assurées par la communauté espagnole et on cite La Sevillana, Iberia, Union Tangerina et le grand club Union Deportiva Española.

En 1953 la fédération espagnole de football construit le stade espagnol Souani à la ville de Tanger pour les matchs locaux et à côté on trouvait deux autres terrains Britins où il y a actuellement le marché de vente en gros et Fancis ou Bradal comme les tangérois préfèrent de l'appeler. Or stade Marchan a été construit par le gouvernement international en 1939, c'était le premier complexe sportif au niveau national.

Widad-Juventud-de-tanger.jpg
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Maillot historique du club

Un an avant la fondation de Widad Juventud, la ville a vécu un fait sportif éblouissant c'était la victoire de l'équipe marocaine Moghrib Aksa face à la grande équipe Union Deportiva Española à un score de 5 buts à 0 à Marchan, les marocains ont été supportés par plus de dix milles spectateurs.

et ce n'est que des mois après que le Wydad de Casablanca double la mise et s'impose devant Union Sportive Marocaine pour devenir le champion de la ligue franco-marocaine.

À l'époque, feu Larbi Benbarek a excité le public nordiste par ses réalisations historiques avec l'Atletico Madrid où il a gagné la liga española deux fois en 1950 et 1951, or la renaissance footbalistique s'enrichie encore par la monté du Moghreb de Tétouan à la première division du championnat espagnol.

Finalement et parmi toutes les équipes tangéroises fondées à l'aube de l'indépendance, seul le Widad Juventud qui a pu résister et assurer sa présence et par conséquent il est considéré comme l'équipe la plus ancienne à Tanger.

Malgré l'absence de l'équipe de Moghreb Aksa le football régional n'a pas cessé d'évoluer jusqu'à le début des années 70 où la popularité du foot commence à régresser, cependant plusieurs équipes quittent la compétition à cause de la gestion aléatoire et le manque de soutien financier. Cette crise a duré environ 20 ans or le Widad Juventud a su comment garder son équilibre et sa continuité pour former avec Atlas Marchan la force sportive de Tanger. Ce dernier changera de nom et devient Policia de Tanger puis Nahda de Tanger aux années 80, cette équipe joue à l'époque en deuxième division nationale où il a offert le plaisir au public tangérois par ses expositions effrayantes ce qui a aidé le football régional a dépasser la crise sans oublier bien sur le rôle du Hassania de Tanger qui a accédé en deuxième division dans les années 80.

Voir aussi : clubs disparus à Tanger[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]