Whole Lotta Shakin' Goin' On

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Whole Lotta Shakin' Goin' On

Single par Jerry Lee Lewis
Face A It'll Be Me
Face B Whole Lot of Shakin' Goin' On
Sortie 27 mai 1957
Enregistré 1957
Memphis (Tennessee)
Genre Rock 'n' Roll
Auteur Dave Williams
Sunny David
Label Sun Records

Singles par Jerry Lee Lewis

Whole Lotta Shakin' Goin' On est une chanson écrite par Dave Curly Williams et Sunny David (pseudonyme de Roy Hall) au début des années 1950. Elle fut d'abord enregistrée par la chanteuse de rhythm and blues Big Maybelle le 21 mars 1955, et éditée par Okeh Records en août.

La version de Roy Hall, enregistrée le 15 septembre 1955 à Nashville, est sortie chez Decca Records début octobre, avec All By Myself en face B, une reprise de Fats Domino.

Mais l'interprétation la plus célèbre est celle de Jerry Lee Lewis, qui avait chanté quelques semaines dans la boîte de Roy Hall en 1954. Son enregistrement est édité par Sun Records en mai 1957, en face B du single It'll Be Me signé Jack Clement. Whole Lot of Shakin' Goin' On fut son premier tube, après une interprétation endiablée à la télévision dans le Steve Allen Show. La chanson devint n°3 en septembre et se vendit à 6 millions d'exemplaires[1].

La chanson fut ensuite reprise par de nombreux artistes[2], parmi lesquels :

et aussi Rick Nelson, Little Richard (v. 1965), Gene Vincent, Uriah Heep, Queen (The Works Tour, 1984-85), Prince(1986), Roy Orbison, etc.

Les Pirates l'ont adapté en français sous le titre Mon petit ange en 1961.

En 2003, cette chanson a été classée 61e plus grande chanson de tous les temps par le magazine Rolling Stone. Elle a été sélectionnée par le Congrès des États-Unis en 2005 pour être préservée dans le Registre national des enregistrements (National Recording Registry).

L'écoute de Whole Lotta Shakin' Goin' On par Jerry Lee Lewis aurait été LA révélation à l'origine de la carrière des chanteurs Ian Hunter[3] et Dave Edmunds[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Auclair, Dictionnaire du Rock, Robert Laffont, « coll. Bouquins », 2000-2001, p.1010
  2. Second Hand Songs
  3. Michka Assayas, Dictionnaire du Rock, p.1219
  4. Jean-William Thoury, Dictionnaire du Rock, p.544