Whitespace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Programme whitespace avec la coloration syntaxique.

Le whitespace est un langage de programmation exotique inventé le 1er avril 2003 par Edwin Brady et Chris Morris. Comme caractères, il utilise les espaces, les tabulations et les retours à la ligne pour générer un programme dont le code est invisible.

Il s'agit, bien sûr, plus d'une plaisanterie de potaches informaticiens que d'un véritable langage de programmation opérationnel. Ce pseudo-langage, basé sur une pile, un peu comme le Forth (empiler et dépiler), est limité à quelques opérateurs simplistes et le minimum vital concernant les entrées/sorties. Il est très facile de mettre en place un interpréteur Whitespace. Même s'il s'agit d'une plaisanterie, l'étude du code peut se révéler profitable pour ceux ou celles qui se lanceraient dans l'écriture d'un interpréteur NPI (notation polonaise inversée) ou RPI à la Forth.

Perl proposait dès 2001 le module Acme::Bleach pour programmer avec des espaces.

Liens externes[modifier | modifier le code]