White Light/White Heat (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la chanson des Velvet Underground. Pour l'album du même groupe, voir White Light/White Heat.

White Light/White Heat

Single par The Velvet Underground
extrait de l'album White Light/White Heat
Face B Here She Comes Now
Sortie 30 janvier 1968 (album)
Enregistré septembre 1967
aux studios Scepter (New York)
Durée 2:47
Genre protopunk
Auteur Lou Reed
Producteur Tom Wilson
Label Verve

Singles par The Velvet Underground

Pistes de White Light/White Heat

White Light/White Heat est une chanson du Velvet Underground, parue en 1968 sur le second album du groupe, également appelé White Light/White Heat. À l'image de I'm Waiting for the Man et Heroin, elle traite de la drogue, en l'occurrence des amphétamines que prenait Lou Reed à l'époque[1].

David Bowie a souvent interprété White Light/White Heat en concert. Une version enregistrée en 1973, lors du « concert d'adieu » de Ziggy Stardust, est parue en single en 1983 pour assurer la promotion de l'album Ziggy Stardust: The Motion Picture ; il s'est classé 46e au Royaume-Uni.

Musiciens[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mark Deming, White Light / White Heat, allmusic