White Horse (chef indien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir White Horse.
White Horse avec son bouclier de guerre

White Horse (Kiowa: Tsen-tainte (? - 1892) était un chef indien de la tribu des Kiowas. Il participa à la signature du traité de Medicine Lodge entre les Indiens des Plaines et le gouvernement fédéral des États-Unis en 1867 mais mena ultérieurement plusieurs raids contre des colons blancs dans la région de Fort Sill et du comté de Montague. Il se rendit à l'armée en 1875 et fut emprisonné à Fort Marion, en Floride, avant d'être libéré en 1878.