Wet Dream

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wet Dream

Album par Richard Wright
Sortie 15 septembre 1978
Enregistré 10 janvier - 14 février 1978 au Studio Super Bear, France.
Durée 43:51
Genre Rock progressif
Producteur Richard Wright
Label Harvest (Royaume-Uni)
Columbia (États-Unis)
Critique

Albums par Richard Wright

Wet Dream est le premier album solo du claviériste de Pink Floyd Richard Wright, enregistré et sorti en 1978 et réédité sur CD en 1990. Le titre de l'album signifie "rêve mouillé", synonyme de pollution nocturne.

L'album[modifier | modifier le code]

Alors que Roger Waters a définitivement pris les rênes de Pink Floyd avec l'album Animals et la tournée In the Flesh qui s'ensuivit, David Gilmour et Richard Wright s'offrent tous deux leur premiers opus solo respectifs en 1978. Gilmour est le premier à sortir un album studio (éponyme), rapidement suivi du Wet Dream de Wright.

Genèse[modifier | modifier le code]

Richard Wright, rejoint à Berre-les-Alpes au célèbre Studio Super Bear par le guitariste Snowy White - qui était déjà musicien additionnel de Pink Floyd - met sur pied son projet. Dans un premier temps peu confiant de ce projet, il préfère s'entourer de gens fiables et installer une ambiance de groupe plutôt que de travailler avec n'importe quels musiciens de studio. C'est par un jeu de connaissances qu'il réunira autour de lui les musiciens présents sur l'album. Ils mettront sept jours a enregistrer l'essentiel de l'album (les over-dubs prendront un peu plus de temps).

La musique[modifier | modifier le code]

La musique a été composée par Richard Wright, même si celui-ci est tout de même resté à l'écoute des musiciens tout au long de l'enregistrement, et que chacun a apporté ses propositions. On y trouve également une chanson, Against the Odds, ballade mélancolique parlant métaphoriquement de problèmes de couple, coécrite avec sa compagne Juliette. L'album contient en tout 6 instrumentaux et 4 chansons, chantées par Rick. Chansons et instrumentaux s'alternent sur l'album (sauf les pistes 7 et 8, toutes deux instrumentales).

L'ambiance de l'album est globalement jazz-rock. Les instrumentaux sont empreints de longs solos de guitare, de saxophones, de claviers, ou de flûte. Il est intéressant de le noter car c'est cet aspect de la musique de Pink Floyd qui va disparaître dans les albums du groupe à venir (dont The Wall). Les chansons, quant à elle, reflètent une certaine mélancolie. Il faut savoir à ce sujet que Wright n'est alors plus qu'un arrangeur au sein de Pink Floyd, Roger Waters considérant que les textes de Wright à l'époque, "ne valaient plus un clou"[1]. Il allait également bientôt perdre sa place de membre du groupe quelques mois plus tard, dans les sessions de The Wall[2] (enregistré par ailleurs en partie dans ce même studio Super Bear).

Un échec commercial[modifier | modifier le code]

Quelque peu boudé par le public lors de sa première sortie, l'album connaitra une seconde jeunesse lors de sa réédition en CD en 1990. La critique en général et les fans, ainsi que Snowy White lui-même, reconnaissent que cet album est mésestimé.

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Toutes sont de Richard Wright, sauf Against the Odds (Richard & Juliette Wright).

  1. Mediterranean C – 3:52
  2. Against the Odds – 3:57
  3. Cat Cruise – 5:14
  4. Summer Elegy – 4:53
  5. Waves – 4:19
  6. Holiday – 6:11
  7. Mad Yannis Dance – 3:19
  8. Drop In From the Top – 3:25
  9. Pink's Song – 3:28
  10. Funky Deux – 4:57

Personnel[modifier | modifier le code]

  • Richard Wright : piano, synthétiseurs, piano électrique, Orgue Hammond, synthétiseur Oberheim, chant
  • Snowy White : guitares
  • Larry Steele : guitare basse
  • Reg Isadore : batterie, percussions
  • Mel Collins : saxophone, hautbois, flûte

Sources et références[modifier | modifier le code]

  • Le making-of Wet Dream, de l'émission Making-of par Marc Ysaye sur Classic 21, diffusée après la mort de Richard Wright.
  1. Une interview de Roger Waters, citée pas François Ducray dans son live "Pink Floyd" (Librio)
  2. Pink Floyd : l'histoire selon Nick Mason. EPA. ISBN 978-2-85120-656-5.