Flash de Western New York

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Western New York Flash)
Aller à : navigation, rechercher

Western New York Flash

Logo du Western New York Flash
Généralités
Nom complet Western New York Flash FC
Surnoms Flash
Noms précédents Buffalo Flash (2008-2010)
Fondation 2008
Statut professionnel depuis 2009
Couleurs rouge et jaune
Stade Sahlen's Stadium, Rochester
(13 768 places)
Siège 460 Oak Stree Rochester
NY 14608
Championnat actuel National Women's Soccer League
Propriétaire Drapeau : États-Unis Joe Sahlen
Président Drapeau des États-Unis Alexandra Sahlen
Entraîneur Drapeau de la Nouvelle-Zélande Aaran Lines
Joueur le plus capé Drapeau des États-Unis Ashlyn Harris (18)
Meilleur buteur Drapeau du Canada Christine Sinclair (10)
Site web http://wnyflash.com
Palmarès principal
National[1] W-League (1)
Women's Professional Soccer (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Le Flash de Western New York (en anglais : Western New York Flash) est un club professionnel de soccer féminin basé à Rochester, dans l'État de New York, aux États-Unis. Le club est fondé en 2008 et joue sa saison inaugurale en 2009 dans la W-League [2]. Par la suite, le club obtient une franchise de la Women's Professional Soccer (WPS) et y joue la saison 2011. Après la cessation des activités de la WPS, le Western New York Flash annonce que l'équipe sera en compétition dans le Ligue WPSL Elite pour la saison 2012. Les couleurs du club sont le rouge et le blanc.

La franchise est détenue par la famille Sahlen, qui possède une entreprise de transformation de la viande dans la région de Buffalo[3]. Le Club a Mazda comme principal sponsor.

Parcours en W-League (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Saison 2009[modifier | modifier le code]

En 2009, le Flash de Buffalo fait ses débuts dans la W-League. L'équipe joue alors dans la division des grands lacs de la conférence centrale contre les équipes canadiennes de Hamilton, Laval, London, Ottawa, Québec, Toronto et contre l'équipe américaine de Rochester. Le Flash termine deuxième au classement derrière le Fury d'Ottawa. Sa saison régulière, se termine avec 30 points (9 victoires, 2 nuls et 3 défaites) en 14 matches et 40 buts marqués (contre 14 encaissés). La franchise termine la saison invaincue à l'extérieur (4 victoires et 3 nuls)[4]. Le Flash, finit deuxième de sa division et se qualifie pour les séries éliminatoires d'après-saison, où elles éliminent l'Amiral SC de Québec 5-0 en quart de finale de la conférence centrale avant de se faire élimininer au tour suivant par l'équipe américaine du FC Indiana (0-3)[5]

L'alignement de la saison 2009 comprenait quatre joueuses locales de l'État de New York, différentes joueuses américaines (dont deux avec l'expérience de l'équipe nationale des moins de 20 ans) et des joueuses étrangères venant de six pays différents (représentant quatre continents): une joueuse de l'équipe nationale italienne, de l'équipe nationale portugaise, de l'équipe nationale sud-africaine, et aussi de l'Espagne et du Japon.

Intersaison 2009-2010[modifier | modifier le code]

Avant sa seconde saison, Buffalo Flash signe un trio de joueuses anglaises Gemma Davison, Eartha Pond et Ann-Marie Heatherson[6]. L'américaine Mele French et la canadienne Kelly Parker arrivent du club allemand de Fribourg [7]. Par contre, le Flash perd quelques joueuses aux dépens des clubs de la WPS : Kimberly Brandão pour le Sky Blue FC, Erika Sutton pour les Boston Breakers et Sarah Wagenführ qui rejoint les Saint Louis Athletica.

Saison 2010[modifier | modifier le code]

En 2010, Buffalo Flash change de division et joue dans le Midwest Division de la W-League. Le Flash affronte dans cette nouvelle division les clubs américains du Red Eleven de Chicago, les Internationals de Cleveland, l'Outrage de Kalamazoo et l'équipe canadienne des Gryphons de London[8]. Buffalo flash, termine la saison régulière au premier rang de la Midwest Division[9] avec un bilan de 10 victoires et 2 nuls[10]. En séries éliminatoires, le club dispose en demi-finales de conférence du Lady Lynx de Toronto sur le score de 3-0 avant de remporter la conférence sur le score de 1-0 contre le Fury d'Ottawa. En demi-finale de W-League, le Flash bat 3-1 les Silverbacks Women d'Atlanta. En finale, Buffalo vainc 3-1 en finale les Whitecaps de Vancouver après avoir été menés 1-0[11]. Buffalo Flash termine la saison invaincu, tandis que Kelly Parker est nommé W-League MVP joueuse par excellence de la ligue.

Parcours en WPS (2011)[modifier | modifier le code]

Intersaison 2010-2011[modifier | modifier le code]

Dès la conquête du championnat de la W-League, la direction de l'équipe fait des plans pour passer au soccer professionnel féminin pour la saison suivante: La président du club Alex Sahlen et l'entraîneur-chef Aaran Lines indiquent que l'équipe cherche à adhérer à la Women's Professional Soccer (WPS). Le 24 septembre 2010, la direction de la WPS confirme officiellement que le Flash sera la nouvelle équipe qui rejoindra la ligue pour la saison 2011[12]. Le 1er décembre, le nouveau nom du Flash est annoncé : Western New York Flash[13] et l'ensemble des matches à domicile sera joué à Rochester au Marina Auto Stadium (maintenant appelé Sahlen's Stadium) [14].

Lors du repêchage de la Ligue, le Flash sélectionne Alex Morgan[15] comme premier choix, puis fait signer Marta double MVP en titre de la WPS et quintuple tenante du titre du trophée de Joueuse mondiale de la FIFA[16].

Saison 2011[modifier | modifier le code]

Une équipe d'expansion qui remporte 13 de ses 18 matchs[17] une réalisation impressionnante d'une saison, presque du jamais vu pour une équipe de première année[18]. Trois attaquantes de l'équipe (Marta, Christine Sinclair et Alex Morgan) culminent 24 buts marqués[19]. Et à en juger par les chiffres de fréquentation des supporteurs au Sahlen's Stadium depuis la Coupe du monde féminine terminée (entre autres le record de 15,404 supporteurs le 20 juillet[20]), le Flash vit beaucoup de succès au cours de la saison. L'équipe remporte le championnat de la saison régulière[21]. Des joueuses du Flash sont élues : Ashlyn Harris meilleure gardienne de but de la ligue, Whitney Engen meilleure défenseur et Marta reçoit le soulier d'or de la meilleure butteuse (PUMA Golden Boot Award)[22],[23]. Le 27 août, le Flash remporte en séance de tirs au but le match de la finale des États-Unis après la prolongation du match en temps supplémentaire contre l'Independence de Philadelphie[24]. Christine Sinclair est nommée joueuse MVP du Championnat[25].

Parcours en Women's Premier Soccer League[modifier | modifier le code]

Saison 2012[modifier | modifier le code]

Western New York Flash compétitionne dans la WPSL Elite League[26],[27]. Cette nouvelle ligue de la Women's Premier Soccer League regroupe pour la saison 2012 des clubs de l'ancienne Women's Professional Soccer (WPS) américaine avec quelques-uns des meilleurs clubs de la WPSL[28].

Lors de la saison régulière 2012, le Flash de Western New York a une fiche de 9 victoires, 3 défaites et 2 nulles en 14 matchs. Ce qui le fait terminer la saison régulière en 2e position derrière les Breakers de Boston en tête du classement[29]. Dans les séries éliminatoires de fin de saison, le Flash de Western New York est couronné champion de la WPSL Elite League[30] après avoir triomphé du Fury de New York au premier tour des play-offs[31] et des Red Stars de Chicago en finale de championnat[32],[33]..

Bilan général[modifier | modifier le code]

Année Ligue Division Saison régulière Séries éliminatoires
2009 USL W-League Division des Grands Lacs 2e / 8 Perd en demi-finale de Conférence centrale
2010 USL W-League Midwest Division Termine au 1er rang Vainqueur du Championnat W-League
2011 WPS ---------------------------- Termine au 1er rang Vainqueur du Championnat WPS
2012 WPSL Elite League --------------------------- Termine au 2e rang du classement Vainqueur du Championnat WPSL Elite

Effectif pour la saison 2014[modifier | modifier le code]

Effectif du Western New York Flash pour la saison 2014
Joueuses Encadrement technique
No  P. Nat.[34] Nom Date de naissance Sélection[35] Club précédent
1 G Drapeau du Mexique Tajonar, PamelaPamela Tajonar 2/12/1984 (29 ans) Mexique Levante Las Planas
24 G Drapeau des États-Unis Franch, AdriannaAdrianna Franch 12/11/1990 (23 ans) États-Unis -23 ans Cowgirls d'Oklahoma State
2 D Drapeau des États-Unis Sahlen, AlexandraAlexandra Sahlen 25/9/1982 (31 ans)
Rochester Ravens
3 D Drapeau du Canada McCarthy, BryannaBryanna McCarthy 13/10/1991 (22 ans) Canada
6 D Drapeau des États-Unis Salem, AngelaAngela Salem 24/7/1987 (27 ans)
Atlanta Beat
12 D Drapeau des États-Unis Johnson, EstelleEstelle Johnson 30/3/1990 (24 ans)
Sydney FC
13 D Drapeau des États-Unis Taylor, BrittanyBrittany Taylor 18/9/1987 (27 ans) États-Unis New York Fury
16 D Drapeau des États-Unis Reynolds, KatherineKatherine Reynolds 14/9/1987 (27 ans)
SC Freiburg
22 D Drapeau des États-Unis Barczuk, AmyAmy Barczuk 28/10/1990 (23 ans)
Colorado Buffaloes
7 M Drapeau des États-Unis Zerboni, McCallMcCall Zerboni 13/12/1986 (27 ans)
Atlanta Beat
9 M Drapeau des États-Unis Wells, IngridIngrid Wells 29/3/1989 (25 ans)
Washington Spirit
10 M Drapeau des États-Unis Lloyd, CarliCarli Lloyd 16/7/1982 (32 ans) États-Unis Atlanta Beat
14 M Drapeau des États-Unis Huffman, SarahSarah Huffman 5/3/1984 (30 ans) États-Unis Pali Blues
15 M Drapeau des États-Unis DiMartino, VickiVicki DiMartino 4/9/1991 (23 ans)
Boston College Eagles
17 M Drapeau du Mexique Perez, VeronicaVeronica Perez 18/5/1988 (26 ans) Mexique Stjarnan Women
23 M Drapeau du Canada Robinson, Jodi-AnnJodi-Ann Robinson 17/4/1989 (25 ans) Canada Whitecaps de Vancouver
4 A Drapeau de l'Australie Kerr, SamanthaSamantha Kerr 10/9/1993 (21 ans) Australie Sydney FC
8 A Drapeau de l'Espagne Martin, AdrianaAdriana Martin 7/11/1986 (27 ans) Espagne Atlético Madrid
20 A Drapeau des États-Unis Wambach, AbbyAbby Wambach 2/6/1980 (34 ans) États-Unis magicJack
Entraîneur(s)
  • Drapeau : Nouvelle-Zélande Aaran Lines
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : Canada Hubert Bsby Jr.
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : États-Unis Scott Vallow



Légende

Mise à jour de l'effectif le 6 janvier 2014

Consultez la documentation du modèle

Anciennes joueuses célèbres[modifier | modifier le code]

Malgré sa courte histoire, le club a compté quelques grandes joueuses notables:

Stade[modifier | modifier le code]

Le Sahlen's Stadium d'une capacité de 13,768 sièges

En 2009, l'équipe joue ses matchs à domicile au Orchard Park High School Field (800 places), dans Orchard Park, au sud-est du centre-ville de Buffalo. En 2010, l'équipe joue ses matchs à domicile au complexe sportif Demske au Canisius College de Buffalo (2,000 places).

En février 2011, la famille Sahlen, propriétaire du club, obtient les droits d'appellation au Marina Auto Stadium à Rochester et l'équipe y joue sa saison inaugurale en WPS .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (en) Sahlen's Buffalo Flash join W-League in 2009, http://www.teamsahlen.com/index.cfm?template=news&news_id=3474
  3. (en) Buffalo Flash join W-League in 2009, http://www.uslsoccer.com/home/266595.html
  4. Classement final 2009 dans la W-League, http://www.uslsoccer.com/standings/13598774.html
  5. (en) Flash Forward: Soccer In Buffalo, http://www.buffaloflashsoccer.com/index.cfm?template=news&news_id=4131
  6. (en) Buffalo fields English flair in 2010, http://wleague.uslsoccer.com/home/409150.html
  7. (en) Buffalo Sign 2 From Sky Blue, http://www.uslsoccer.com/scripts/runisa.dll?M2:gp::72011+Elements/Display+E+47116+News/Display/+13599620+19431668+3867
  8. (en) http://uk.women.soccerway.com/national/united-states/w-league/2010/central-conference
  9. Classement final 2010 dans le W-League, http://www.uslsoccer.com/standings/19431600.html
  10. Résultats des matchs 2010, http://www.uslsoccer.com/teams/2010/4069058.html#SCHEDULE
  11. (en) Buffalo Flash Wins USL W-League Women's Soccer Championship, http://hometownstation.com/index.php?option=com_content&view=article&id=21232:womens-soccer-2010-08-02-06-05&catid=39:hometown-sports&Itemid=45
  12. (en) WPS officially confirmed that the new team would indeed join the league,http://www.womensprosoccer.com/Home/news/press_releases/100924-buffalo.aspx
  13. (en) Western New York WPS Franchise unveils team name, http://www.womensprosoccer.com/Home/news/press_releases/101201-wny-flash.aspx
  14. (en) Buffalo slated to receive WPS team http://www.buffalonews.com/sports/other/article199592.ece
  15. (en) http://www.calbears.com/sports/w-soccer/spec-rel/011411aac.html
  16. (en) Western New York Flash acquire Marta, http://www.womensprosoccer.com/Home/news/general/110125-wny-marta.aspx
  17. http://www.womensprosoccer.com/Home/standings/standings.aspx
  18. Thomas Alter, SI.com, A league-saving expansion team, http://sportsillustrated.cnn.com/2011/soccer/08/16/alter.wps/index.html , en date du 16 août 2011
  19. http://www.womensprosoccer.com/standings/detailed/player_g
  20. Site officiel Western New York Flash - Communications, Flash Defeat magicJack in Front of WPS Record Crowd, http://www.womensprosoccer.com/wny/news/press_releases/1107121-WNY-defeat-magicJack
  21. Site officiel Western New York Flash - Communications, WNY Flash Crowned Regular Season Champions after 2-0 Shutout,http://www.womensprosoccer.com/Home/wny/news/press_releases/110815-Regular-Season-Champs
  22. Site officiel Flash de Western New York - Communication, Flash Duo Sweeps Defensive Awards , http://www.womensprosoccer.com/Home/wny/news/press_releases/110817-WPS-Awards
  23. Site officiel WPS, 2011 WPS Year End Awards, http://www.womensprosoccer.com/Home/2011-wps-awards
  24. Site officiel de la WPS, Flash Win WPS Championship, http://www.womensprosoccer.com/Home/news/general/110827-wny-phi-recap
  25. ESPN, Christine Sinclair named MVP of the final, http://espn.go.com/espnw/news-opinion/6902423/wps-playoffs-christine-sinclair-named-mvp-wps-final
  26. http://equalizersoccer.com/2012/02/09/wpsl-elite-league-launches-for-2012-with-flash-breakers-red-stars-fc-indiana/
  27. http://www.soccernation.com/new-elite-league-cms-2329
  28. http://www.prlog.org/11801875-philadelphia-fever-joins-new-wpsl-elite-league.html
  29. « Breakers take regular season title », sur ESPN,‎ 23 juillet 2012 (consulté le 29 juillet 2012)
  30. « Western New York Flash Crowned First WPSL Elite League Champions », sur soccernation.com,‎ 28 juillet 2012 (consulté en 29 juillet)
  31. « WNY Flash Defeats NY Fury to Advance to Championship on Saturday », sur wnyflash.com,‎ 25 juillet 2012 (consulté le 29 juillet 2012)
  32. « Flash win Championship »,‎ 28 juillet 2012 (consulté en 29 juillet)
  33. « WESTERN NEW YORK FLASH WIN INAUGURAL WPSL ELITE CHAMPIONSHIP », sur wpslelite.com,‎ 28 juillet 2012 (consulté le 29 juillet 2012)
  34. Seule la nationalité sportive est indiquée. Une joueuse peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  35. Seule la sélection la plus importante est indiquée.