Werner Ostendorff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Werner Ostendorff
Image illustrative de l'article Werner Ostendorff

Naissance 15 août 1903
Königsberg, Prusse-Orientale
Décès 4 mai 1945 (à 42 ans)
Bad Aussee, Autriche
Mort au combat
Origine Allemand
Allégeance Drapeau de l'Allemagne République de Weimar (en 1933)
Flag of German Reich (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme Flag Schutzstaffel.svg Waffen SS
Grade Gruppenführer und Generalleutnant der Waffen-SS
Années de service 1925 – 1945
Conflits Seconde Guerre mondiale
Commandement 2e division SS Das Reich
17e Panzer grenadier division SS Götz von Berlichingen

Werner Ostendorff, (né le 15 août 1903 à Königsberg et mort le 1er mai 1945 à Bad Aussee) était un SS-Gruppenführer (Lieutenant General) und Generalleutnant der Waffen-SS dans la Waffen-SS durant la Seconde Guerre mondiale.
Il a commandé la 2e division SS Das Reich et la 17e Panzer grenadier division SS Götz von Berlichingen.

Ostendorff a été l'un des plus jeunes commandants divisionnaires dans la Waffen-SS.
Il a été récipiendaire de la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne ainsi que de la Croix allemande en or.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une formation, Werner Ostendorff rejoint le 5 novembre 1925 le 1er Régiment d'infanterie. Il devient membre de la SS le 1er octobre 1935 inscrit sous le numéro 257 146 et la NSDAP le 1er mai 1937 sous le numéro 4 691 488.

Il fut d'abord Leutnant en mai 1930 et en juillet 1933 promu au grade de Oberleutnant dans les forces aériennes à Jüterbog. Le 1er mars 1934, il rejoint la Luftwaffe et en octobre 1935, devient SS-Obersturmführer dans la SS-Junkerschule Bad Tölz. Le 30 janvier 1936, il est promu au grade de SS-Hauptsturmführer (capitaine) et instructeur à la SS-Junkerschule. Le 17 août 1938, il devient chef de la 4e SS-Standarte Der Führer et le 1er juin 1939, il est nommé SS-Sturmbannführer. Le même jour, il est commandant d'un bataillon SS, qui a participé au début de la Seconde Guerre mondiale à l'invasion de la Pologne.
Il a ensuite pris part à la campagne de l'Ouest, après quoi il a reçu la Croix de fer. Le 13 décembre 1940, il est promu au grade de SS-Obersturmbannführer (lieutenant-colonel). Il a ensuite participé à la campagne des Balkans, et en juin 1941 participé aux combats contre la Russie (Opération Barbarossa).
Après les batailles de Ushakovo à Smolensk, le 13 septembre 1941, il reçoit la croix de chevalier de la Croix de fer. Le 1er mars 1942, il est promu SS-Standartenführer et le 5 juin 1942 reçoit la Croix allemande en or. En juillet 1942, il est Generalstabschef (chef d'état-major) du nouveau Corps Panzer SS et combat dans la bataille de Kharkov.
Le 20 avril 1943, il est promu SS-Oberführer et prend le 26 novembre 1943 le commandement de la 17e SS-Panzergrenadier Götz-Division de Berlichingen en France. Le 20 avril 1944, il est promu au grade de SS-Brigadeführer et Generalmajor de la Waffen-SS.
En juin 1944, il prend part à des combats en Normandie, où il est grièvement blessé à Carentan. À partir du 1er novembre 1944 jusqu'au 10 février 1945, il reprend le commandement pour la deuxième fois de la SS-Panzer-Grenadier-Division Götz von Berlichingen.
Le 1er décembre 1944, il est promu SS-Gruppenführer und Generalleutnant der Waffen-SS (chef des groupe-SS et lieutenant général de la Waffen-SS) et chef d'état-major du Groupe d'armées Oberrhein.

En tant que commandant de la 2e division SS Das Reich, Ostendorff est grièvement blessé le 9 mars 1945 à Szekesfehervar en Hongrie et il décède le 1er mai 1945 dans un hôpital militaire à Bad Aussee en Autriche.

Promotions grades[modifier | modifier le code]

Décorations notables[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

  • (en) Yerger, Mark C. - Waffen-SS Commanders: Army, Corps, and Divisional Leaders, Vol.2 - Atglen, PA: Schiffer Military History, 1999

Sources[modifier | modifier le code]