Werner Janssen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Janssen.

Werner Janssen

Description de cette image, également commentée ci-après

En 1937

Nom de naissance Hans-Werner Janssen
Naissance 1er juin 1899
New York
État de New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 19 septembre 1990 (à 91 ans)
Brookhaven
État de New York, États-Unis
Profession Chef d'orchestre, compositeur
Films notables Le général est mort à l'aube (1936)
Divorcé malgré lui (1939)
L'Homme du sud (1945)
Une nuit à Casablanca (1946)

Werner Janssen est un chef d'orchestre et compositeur américain, né Hans-Werner Janssen le 1er juin 1899 à New York (État de New York), mort le 19 septembre 1990 à Brookhaven (État de New York).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des premières études musicales au New England Conservatory of Music de Boston (Massachusetts) dans les années 1910, notamment auprès de George Chadwick, Werner Janssen poursuit son apprentissage de la musique classique en Europe, dans les années 1920. Ainsi, il étudie la direction d'orchestre auprès des chefs Felix WeingartnerBâle, Suisse) et Hermann ScherchenStrasbourg, France). À Rome (Italie), il est un temps en résidence à l'Académie américaine et fréquente l'Académie Sainte-Cécile, où il reçoit l'enseignement du compositeur Ottorino Respighi. Durant son séjour romain, il compose un premier quatuor à cordes nommé American Kaleidoscope (créé à Rome), la suite symphonique Louisiana Suite, ainsi que le poème symphonique New York's Eve in New York (créé aux États-Unis en 1929, sous la direction d'Howard Hanson). Cette dernière œuvre lui vaudra en 1930 le prix de Rome américain, catégorie « Composition musicale ». Au début des années 1930, il commence à exercer régulièrement comme chef d'orchestre, invité entre autres par diverses formations symphoniques européennes ; ainsi, en 1934, il dirige à Helsinki (Finlande) un programme entièrement dévolu à Jean Sibelius (fait peu commun à l'époque), en présence du compositeur.

Aux États-Unis, Werner Janssen est chef associé de l'Orchestre philharmonique de New York, aux côtés d'Arturo Toscanini, en 1934-1935. Par la suite, il sera directeur musical (chef principal), successivement : de l'Orchestre symphonique de Baltimore (Maryland), de 1937 à 1939 ; de l'Orchestre symphonique de l'Utah à Salt Lake City (Utah), en 1946-1947 ; de l'Orchestre symphonique de l'Oregon (en) à Portland (Oregon), de 1947 à 1949 ; et de l'Orchestre Philharmonique de San Diego (Californie), de 1952 à 1954. En outre, il est chef invité de l'Orchestre symphonique de Toronto (Ontario, Canada), en 1956-1957.

En 1940, Jannsen crée à Los Angeles (Californie) sa propre formation (le "Janssen Symphony Orchestra"), à la tête de laquelle il défend notamment la musique "classique" américaine de son temps. De plus, dans les années 1950 et 1960, il fait de fréquents séjours en Europe ; en particulier, il est invité à diriger les orchestres de l'Opéra d'État (Wiener Staatsoper) et de l'Opéra populaire (Volksoper) de Vienne (Autriche). De son activité (principale) de chef d'orchestre, demeurent des témoignages discographiques.

En tant que compositeur, s'il a laissé quelques œuvres de musique "sérieuse" (dont une autre suite symphonique en 1937, la Foster Suite, ainsi qu'un second quatuor à cordes en 1938), Janssen est surtout connu au cinéma, comme auteur de plusieurs musiques de films (à partir de 1933), et au théâtre, comme auteur de quelques partitions pour des revues et comédies musicales, jouées à Broadway entre 1921 et 1929 (voir ci-dessous).

C'est d'ailleurs à Hollywood qu'il rencontre l'actrice Ann Harding (1901-1981), dont il sera l'époux de 1937 à 1963 (divorce).

Filmographie complète[modifier | modifier le code]

Comme compositeur, sauf mention complémentaire

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre (à Broadway)[modifier | modifier le code]

Comme compositeur, sauf mention complémentaire

Liens externes[modifier | modifier le code]