Were the World Mine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Were the World Mine

Titre québécois Were the World Mine
Titre original Were the World Mine
Réalisation Tom Gustafson
Scénario Tom Gustafson
Cory James Krueckeberg
d'après le court métrage de
Tom Gustafson
d'après l'œuvre de
William Shakespeare
Acteurs principaux
Sociétés de production Speak Productions
Pays d’origine États-Unis
Genre Film musical
Sortie 2008
Durée 95 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Were the World Mine est un film musical américain réalisé par Tom Gustafson sur le scénario de ce dernier et Cory James Krueckeberg, d'après le court métrage Fairies[1] du même réalisateur, adaptant également d'une comédie Le Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare, avec Tanner Cohen (en), Wendy Robie (en), Judy McLane, Zelda Williams et Jill Larson (en). Après avoir présenté à tous les festivals gays des États-Unis et reçu dix-sept récompenses[2], la sortie de ce film est le 21 novembre 2008 à New York et en France, le 27 janvier 2010[3] dans une seule salle à Paris[4].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Timothy (Tanner Cohen (en)), un jeune homosexuel rêveur, est sollicité par son professeur Tebbit (Wendy Robie (en)) pour jouer le rôle de Puck dans Le Songe d'une nuit d'été. Essayant de fuir de la réalité de son lycée en s'évadant dans ses rêves musicaux, il découvre la recette d'une potion magique permettant de rendre les gens amoureux de la première personne qu'ils voient et ce quel que soit son sexe, puis n'hésite pas à l'utiliser sur tous les habitants de la ville, la famille, les amis, les ennemis et surtout Jonathon (Nathaniel David Becker (en)) dont il est amoureux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Tanner Cohen (en) : Timothy
  • Wendy Robie (en) : Miss Tebbit
  • Judy McLane : Donna
  • Zelda Williams : Frankie
  • Jill Larson (en) : Nora
  • Ricky Goldman : Max
  • Nathaniel David Becker (en) : Jonathon
  • Christian Stolte : Driskill
  • David Darlow : Dr Bellinger
  • Brad Bukauskas : Cole
  • Parker Croft : Cooper
  • Reid Dawson : Russ
  • Waymon Arnette : Henry
  • Yoni Solomon : Bradley
  • Alexander Aguilar : Taylor
  • Zach Gray : Ian
  • Colleen Skemp : Becky
  • Julia Black : Crystal
  • Peggy Roeder : la mère de Cole
  • Ora Jones : Madame Boyd
  • Annabell Armour : Phyllis
  • Michael Hargrove : le père de Henry
  • Dev Kennedy : le père en colère
  • J.R. Rose : Mayor Robbins
  • Ken Gasch : un danseur
  • Walter Thon : un danseur
  • Adam Gauzza : un danseur
  • Matthew McMunn : un danseur

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Musique : Jessica Fogle
  • Lyrics : Cory James Krueckeberg
  • Chorégraphie : Todd Underwood
  • Décors : Mele Ortiz
  • Costume : Elizabeth Wislar
  • Photo : Kira Kelly
  • Montage : Jennifer Lilly
  • Producteur : Peter Sterling, Tom Gustafson, Cory James Krueckeberg
  • Producteur exécutif : Gill Holland, Jon Sechrist, Reid Williams, Richard Zanetti
  • Distribution : Acte Films
  • Format : Couleur 1.85 : 1
  • Langue : anglaise

Critiques[modifier | modifier le code]

  • Enchanteur ! Attachant ! Frappant ! Magique, le film musical ! (Enchanting! Endearing! Striking! Movie musical magic!), The New York Times[5].
  • Il me donne chaud au cœur (It made my heart soar), indieWire[6].
  • Un film qui rappelle John Waters (At times reminiscent of John Waters), The Miami Herald[7].
  • Sélection des critiques : absolument à voir ! (Critics' Pick - Must See!), New York Magazine[7].
  • Osé et réussit comme un spectacle chaleureux qui s'éveille. (Dares and succeeds as a rousing warm-hearted spectacle), The Hollywood Reporter[8].

Commentaires[modifier | modifier le code]

Were the World Mine, inspiré de la comédie théâtrale Le Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare, est à la fois une comédie musicale, un film et un théâtre dans l'univers de Pierre et Gilles et du Moulin Rouge ! de Baz Luhrmann. Il a été projeté et récompensé dix-sept fois[2] aux plus de soixante quinze festivals du film international à travers le monde.

Tout commence par le court-métrage Fairies[1] de Tom Gustafson en 2003[9] qui a également été un triomphe sur le circuit festivalier en gagnant plusieurs prix des festivals gay, ce réalisateur avec Cory James Krueckeberg qui se forment un couple dans la vie[10] organisent en 2006 plusieurs lectures du script à New York Musical Theatre Festival, puis avec NewFest. Ensemble ils écrivent entièrement les numéros musicaux qu'ensuite ils créent quatre mois avant le tournage avant d'aller au studio d'enregistrement.

L'expérience de ce tournage dure vingt-quatre jours, précisément quatre semaines de six jours à Chicago, ce qui montre le réalisateur rapide, amusant et frénétique[9] comme le témoigne Zelda Williams.

Musique[modifier | modifier le code]

La bande originale du film de Jessica Fogle et Tim Sandusky, sortie le 14 octobre 2008, est produite par Lakeshore. Le second album de bande originale du film, sorti le 11 novembre 2008, est produit par PS Classics. Ni le premier ni le second album ne comprend les titres utilisés dans le film comme Relax, Take It Easy chanté par Mika, The Magic Position par Patrick Wolf ainsi que Cock Star interprété par le groupe The Guts dont le leader est Tanner Cohen.

Chez Lakeshore[modifier | modifier le code]

Were the World Mine

Bande originale de Jessica Fogle
Sortie Drapeau des États-Unis 14 octobre 2008
Enregistré 2008
Genre Pop rock
Label Lakeshore


Liste des chansons

# Titre Artiste Parolier(s) Durée Note
1. Awaken and Empower What's Within
0:16
Dialogue
2. Dodgeball Daydream
1:07
3. Oh Timothy Nathaniel David Becker J. Fogle, C. J. Krueckeberg
0:46
4. Pity Zelda Williams J. Fogle, C. J. Krueckeberg
1:26
5. Let's Sing
0:07
Dialogue
6. Audition / Be As Thou Wast Wont Wendy Robie, Tanner Cohen
3:22
7. A Fairy?
0:09
Dialogue
8. He's Gay Zelda Williams J. Fogle, C. J. Krueckeberg
0:29
9. Unite Rhythm With Words
1:05
10. Cupid's Love Juice
2:21
11. Were The World Mine Tanner Cohen, Nathaniel David Becker J. Fogle, C. J. Krueckeberg
4:45
12. How Now, Mad Spirit?
0:10
Dialogue
13. Pansy Theme, Max
2:50
14. Pansy Attack
0:44
15. Pansy Theme, Jonathan
1:43
16. I'll Fix It
0:07
Dialogue
17. March of the Fairies
1:40
18. What the Hell Is That?
0:07
Dialogue
19. Pansy Theme, Nora
0:34
20. Prove It! / Pansy Theme, Frankie
1:43
21. The Course of True Love Judy McLane, Tanner Cohen J. Fogle, C. J. Krueckeberg
4:16
22. The Morning After
1:22
23. The Play Must Go On
1:12
24. All Things Shall Be Peace Wendy Robie, Tanner Cohen J. Fogle, C. J. Krueckeberg
4:35
25. Midsummer Lovers
0:55
26. Sing!
0:09
Dialogue
27. Sleep Sound Tanner Cohen J. Fogle, C. J. Krueckeberg
1:45
28. Pyramus and Thisby Zelda Williams, Parker Croft J. Fogle, C. J. Krueckeberg
3:03
29. Give Me Your Hands
1:16
30. I Feel Like Myself
0:06
Dialogue
31. To Speak True
2:40
32. Who's Next?
0:06
Dialogue
33. Mon Homme Lauren Wolf
1:24

Chez PS Classics[modifier | modifier le code]

Were the World Mine

Bande originale de Jessica Fogle
Tim Sandusky
Maurice Yvain
Sortie Drapeau des États-Unis 11 novembre 2008
Enregistré 2008
Genre Pop rock
Producteur Corey James Krueckeberg
Tom Gustafson
Tim Sandusky
Label PS Classics


Liste des chansons

# Titre Artiste Parolier(s) Durée Note
1. Dodgeball Daydream
1:07
2. Oh Timothy Nathaniel David Becker J. Fogle, C. J. Krueckeberg
0:46
3. Awaken and Empower What's Within
0:16
Dialogue
4. Pity Zelda Williams J. Fogle, C. J. Krueckeberg
1:26
5. Let's Sing
0:07
Dialogue
6. Audition / Be As Thou Wast Wont Wendy Robie, Tanner Cohen J. Fogle, C. J. Krueckeberg
3:22
7. Rugby Fight
?
8. He's Gay Zelda Williams J. Fogle, C. J. Krueckeberg
0:29
9. Unite Rhythm With Words
1:05
10. Cupid's Love Juice
2:21
11. Were The World Mine Tanner Cohen, Nathaniel David Becker J. Fogle, C. J. Krueckeberg
4:45
12. Pansy Theme, Max
2:50
13. Pansy Attack
0:44
14. Pansy Theme, Jonathan
1:43
15. March of the Fairies
1:40
16. Pansy Theme, Nora
0:34
17. Pansy Theme, Frankie
1:43
18. The Course of True Love Judy McLane, Tanner Cohen J. Fogle, C. J. Krueckeberg
4:16
19. The Play Must Go On
1:12
20. All Things Shall Be Peace Wendy Robie, Tanner Cohen J. Fogle, C. J. Krueckeberg
4:35
21. Midsummer Lovers
0:55
22. Sleep Sound Tanner Cohen J. Fogle, C. J. Krueckeberg
1:45
23. Pyramus and Thisby Zelda Williams, Parker Croft J. Fogle, C. J. Krueckeberg
3:03
24. Give Me Your Hands
1:16
25. To Speak True
2:40


Distribution

  • Jessica Fogle : Compositeur
  • Maurice Yvain : Compositeur
  • Tim Sandusky : Basse, Flûte traversiére, Guitare, Harpe, Clavecin
  • Meena Cho : Violoncelle
  • Josh Sandusky : Batterie

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Bien que le film en DVD soit sorti le 9 juin 2009 en Amérique, il est également disponible en Europe trois semaines plus tôt, depuis le 18 mai.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b disponible en téléchargement d'iTunes
  2. a et b (en) « Were The World Mine Leads Outfest Winners », sur le site iW NEWS, le 21 juillet 2008.
  3. (fr) « Musique, militance, sexualités au Festival Chéries-Chéris », sur le site Têtu, le 21 novembre 2009.
  4. (fr) « Ciné Gay : Le film musical « Were the world mine » sort demain ! (+ karaoké) », sur le site GayClic, le 26 janvier 2010.
  5. (en) « Were The World Mine: Puck’s Love Potion, Splashed Across Town », sur le site The New York Times, le 21 novembre 2008.
  6. (en) « NY NY - Human Rights Watch and Newfest Continue Spring Festival Season, BAM Does Director's Fortnight, and Nakadi Is Saluted at Film Forum », sur le site indieWIRE, le 19 juin 2008.
  7. a et b Sur le site officiel.
  8. (en) « Bottom Line: All singing, all dancing, all fun. », sur le site Hollywood Reporter, le 30 juillet 2008.
  9. a et b (en) « Were The World Mine: Cast/Director Interview », sur le site Oasis Magazine, le 20 novembre 2008.
  10. (en) « Were The World Mine: Movie Review », sur le site Oasis Magazine, le 20 novembre 2008.