Werchter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Werchter
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand
Arrondissement Louvain
Commune Rotselaar
Code postal 3118
Zone téléphonique 016
Démographie
Population 3 159 hab. (2008)
Géographie
Coordonnées 50° 58′ 16″ N 4° 41′ 36″ E / 50.97111, 4.69333 ()50° 58′ 16″ Nord 4° 41′ 36″ Est / 50.97111, 4.69333 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Brabant flamand

Voir sur la carte administrative du Brabant flamand
City locator 14.svg
Werchter

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Werchter

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Werchter

Werchter est une section de la commune belge de Rotselaar située en Région flamande dans la province du Brabant flamand.

Werchter se situe au confluent du Démer et de la Dyle.

La localité est connue essentiellement pour son festival de rock : Rock Werchter.

Histoire de la paroisse de Werchter[modifier | modifier le code]

On trouve aussi les formes Werchteren et Werthoere.

En juin 1225, Henri, duc de Brabant, renonça à tous ses droits sur l'église Saint-Jean-Baptiste et ses dépendances, à Haecht et à Wackerseel, en faveur de l'abbaye de Parc. Hugues, évêque de Liège, ratifia la cession en 1228. En 1230, l'archidiacre du Brabant, W. de Vallibus, autorisa l'abbé de Parc à en prendre possession d'après les règles du droit canon. Ce ne fut que cinq ans après que l'abbé fut introduit comme curé et que l'archidiacre lui confia le trésor des reliques de l'église. Le pape Innocent IV en approuva la possession en 1246.

L'église fut rebâtie vers 1439 par l'abbaye de Parc et ornée par elle de toutes sortes d'objets d'art. L'abbaye contribua à l'érection de l'autel en marbre. Elle fit peindre à ses frais le tableau du Christ en croix. Le presbytère est dû aux mêmes bâtisseurs. La tour de l'église fut reconstruite par Libert de Pape.

Histoire de la dépendance de Wackerseel[modifier | modifier le code]

On trouve aussi les formes Wackersele et Winkerseel.

La chapelle de Wackerseel, située, par rapport à Werchter, de l'autre côté de la rivière, fut cédée en 1225 avec l'église-mère de Werchter, à l'abbaye de Parc. Cette chapelle fut érigée en paroisse sur la demande de l'abbé Ambroise Loots, par un acte du cardinal Granvelle, le . L'abbé avait donné comme raisons de la séparation d'avec Werchter : le grand nombre d'habitants qui vivaient près de la chapelle et les fréquentes inondations qui empêchaient les fidèles d'aller à la messe de l'église-mère. L'église Saint-Hubert de Wackerseel fut donc à son tour desservie par les religieux de Parc. Son premier curé fut frère Marc de Man. Le presbytère et l'église furent bâtis par l'abbaye.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • J.E. Jansen, Abbaye norbertine de Parc-le-Duc - Huit siècles d'existence - 1129-1929, H. Dessain, Malines, 1929. Document utilisé pour la rédaction de l’article

Voir aussi[modifier | modifier le code]