Wendi Deng Murdoch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wendi Deng Murdoch en 2012.

Wendi Deng Murdoch, née le 8 décembre 1968 est une femme d'affaire et personnalité publique chinoise et américaine, épouse du magnat des médias Rupert Murdoch entre 1999 et 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alors qu'elle est stagiaire à Star TV, Wendi Deng rencontre Rupert Murdoch lors de l'inauguration des nouveaux locaux de cette télévision hong-kongaise à destination public chinois et dont il est propriétaire. Elle le provoque en lui disant : « Pourquoi votre stratégie chinoise est-elle si mauvaise ? ». Séduit, il ne tarde pas à se mettre en couple avec elle. Il a 65 ans et vit depuis environ 30 ans avec sa seconde épouse Anna, dont il a trois enfants ; Wendi Deng a 28 ans. Son comportement se rapproche de celui d'une « Shanghai girl », ces jeunes filles chinoises qui épousent de riches hommes d'affaire occidentaux pour quitter la Chine et bénéficier d'un certain train de vie en Occident. Rupert Murdoch divorce le 25 juin 1999 et épouse 17 jours plus tard Wendi Deng sur yacht Morning Glory ancré au port de New York[1].

Deux ans après, elle accouche d'une fille, Grace puis deux ans après de Chloé, une autre fille. Lors de la procédure de divorce, Anna ne réclame pas la moitié des biens de son mari, comme elle le pourrait, mais 100 millions de dollars, obtenant toutefois que leurs trois enfants (Lachlan, James et Elisabeth) ainsi que Prudence, née de son premier mariage soient les seuls héritiers de son empire médiatique. Wendi Murdoch est furieuse ; ses filles Chloé et Grace sont aussi désignées héritières mais n'auront jamais de droit de vote au conseil d'administration de l'entreprise. Des rumeurs courent ensuite sur l'infidélité de Wendi Murdoch, notamment vis-à-vis de l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair (les familles se connaissent, ce dernier étant même le parrain de l'une de leurs filles). Le 12 juin 2013, Rupert Murdoch demande le divorce sans même prévenir sa femme. Quinze jours après l'officialisation de cette décision, le magnat réalise une opération d'envergure en séparant son conglomérat en deux entités, une consacrée à la presse et une autre à l'audiovisuel[1].

Descendance[modifier | modifier le code]

Rupert Murdoch a deux enfants avec Wendi Deng : Grace Helen (née à New York le 19 novembre 2001) et Chloé (née à New York le 17 juillet 2003).

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Michel Peyrard, « Wendi Murdoch - Tony Blair / Liaison fatale », Paris Match, semaine du 17 au 23 avril 2014, pages 80-83.