Wen Tingyun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wen Tingyun

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Wen Tingyun, gravure de 1743

Naissance vers 812
Décès 870
Langue d'écriture chinois
Genres ci

Wen Tingyun (chinois traditionnel 溫庭筠, chinois simplifié 温庭筠, EFEO Wen T'ing-yun), né vers 812, mort en 870, est un poète chinois de la fin de la dynastie des Tang.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'un milieu aristocratique, Wen Tingyun mène une vie de débauche à Chang'an, la capitale des Tang. Ses fréquentations dissolues lui permettent d'acquérir les connaissances musicales qui feront de lui le premier maître du genre ci, avant que celui-ci ne devienne le grand genre poétique de la dynastie Song. Sa carrière de fonctionnaire reste médiocre, et Wen finit sa vie dans la misère[1].

Wen Tingyun a été pendant un temps le compagnon de la poétesse Yu Xuanji.

Œuvre[modifier | modifier le code]

La poésie recherchée de Wen Tingyun l'a fait comparer à son contemporain Li Shangyin. Wen est principalement connu pour être le premier à avoir développé le genre du poème chanté ci, mais il a aussi écrit des ballades en vers de sept syllabes. De son œuvre en prose, abondante (un traité sur le thé, une encyclopédie...), la plus grande partie est perdue[1].

Traduction[modifier | modifier le code]

  • Paul Demiéville (dir.), Anthologie de la poésie chinoise classique, Paris, Gallimard, « Poésie », 1962.
    « Wen T'ing-yun », p. 340-341, 349

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b André Lévy (dir.), Dictionnaire de la littérature chinoise, Presses universitaires de France, coll. « Quadrige », 1994, rééd. 2000, p. 322-323.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :