Wellcome Trust

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Siège social au 215 Euston Road à Londres.

Le Wellcome Trust est une foundation de charité en médecine dont le siège est en Grande-Bretagne. Au 30 septembre 2007, ses actifs nets se montaient à 15,1 milliards de livres sterling, soit 30,2 milliards USD[1]. La mission générale du Wellcome Trust consiste à « encourager et promouvoir la recherche dans le but d'améliorer la santé de l'homme et des animaux » ; au-delà de son financement dans la recherche biomédicale, un soutien est donné à la compréhension de la science par le grand-public. En termes d'avoirs, c'est la seconde plus riche après la Fondation Bill-et-Melinda-Gates.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le trust fut établi en 1936 pour administrer la fortune du magnat britannique de la pharmacie sir Henry Wellcome[2]. Les revenus provenaient de Burroughs Wellcome, compagnie pharmaceutique fondée par Henry Wellcome et Silas Burroughs. Le nom de Wellcome Foundation Ltd. fut établi au Royaume-Uni[3]. En 1986, le trust vendit au public 25 % des actions de la société Wellcome en sa possession, initiant un processus visant à se séparer de l'industrie pharmaceutique[4]. En 1995, le trust renonça à tout intérêt dans l'industrie pharmaceutique en vendant toutes ses actions restantes à la société Glaxo, le rival historique britannique de Wellcome, qui devint la société GlaxoWellcome. Les importantes retombées financières de cette fusion ont alors influencé les activités philanthropiques du trust. En 2000, le nom de Wellcome a disparu du marché des médicaments lorsque GlaxoWellcome a fusionné avec une autre firme britannique, SmithKline Beecham, devenant GlaxoSmithKline.

Activités[modifier | modifier le code]

Le Wellcome Trust investit en moyenne 650 millions £ par an dans la recherche biomédicale. La plus grande partie supporte la recherche permettant une meilleure compréhension de la santé et des médicales sans nécessairement avoir une application immédiate; les bénéfices pour la médecine pourraient émerger plus tard de ces recherches fondamentales. Les fonds ont permis de financer plusieurs projets importants récents :

De plus, le Wellcome Trust a un programme international de recherche gérant des études importantes sur la malaria et d'autres maladies causant des niveaux de mortalité élevées au Kenya, Malawi, Thaïlande, Vietnam et Afrique du Sud[5].

En octobre 2005, le trust était la première importante organisation de charité en recherche à encourager la publication de résultats en accès ouvert[6]; autrement dit, une publication gratuite d'articles de recherches. La fondation pense que maximiser la distribution de ces articles à travers un accès gratuit et en ligne est la façon la plus efficace de s'assurer qu'ils seront accessibles, lus et utilisés. Ceci, en retour, favoriserait une culture de la recherche plus riche.

Bibliothèque et galeries[modifier | modifier le code]

Le Wellcome Trust possède deux bâtiments sur Euston Road, l'une des principales artères de Londres. Le Wellcome Building, au 183 Euston Road, construit en 1932 en calcaire de Portland, abrite la Collection Welcome. Au 215 Euston Road se trouve le Gibbs Building, conçu par Hopkins Architects en verre et acier, qui ouvrit en 2004 comme le siège-social administratif du Wellcome Trust. En juin 2007, le Wellcome Building rouvrit après une remise à neuf comme lieu public, abritant ainsi la Collection Wellcome, le Centre Wellcome pour l'Histoire de la Médecine (Wellcome Trust Centre for the History of Medicine)[7] et la Bibliothèque Wellcome. La Collection Wellcome a pour but de contribuer a la compréhension du grand public sur les aspects scientifiques et historiques de la médecine. Le bâtiment contient des galeries, est équipé pour des conférences, propose des espaces pour les débats et les ateliers, un café et une librairie[8]; les galeries montrent un petit échantillon de travaux venant de la collection de Sir Henry Wellcome, et abrite des expositions temporaires. La bibliothèque contient l'une des principales collections d'ouvrages médicaux du monde [9]. Le bâtiment et les expositions sont gratuitement ouverts au public six jours par semaine.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wellcome Trust website
  2. Histoire de Henry Wellcome
  3. Hall, A.R. & Bembridge, B.A. Physic and philanthropy: a history of the Wellcome Trust 1936-1986. Cambridge (UK): Cambridge University Press, 1986. ISBN 0-521-32639-7
  4. Enquête du Sunday Times en février 1994
  5. Programmes internationaux
  6. Position du trust en faveur d'un accès ouvert et sans restriction aux publications de recherche
  7. Wellcome Trust Centre for the History of Medicine
  8. Dans ce contexte, on se réfère à un point de vente et non pas à une bibliothèque (consultations d'ouvrages).
  9. The Wellcome Library