Wegelin & Co.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Wegelin & Co)
Aller à : navigation, rechercher

Wegelin & Co.

alt=Description de l'image Logo Wegelin & Co.svg.
Création 1741
Disparition 2013
Siège social Saint-Gall (Drapeau de la Suisse Suisse)
Effectif environ 10 (2012)
Site web wegelin.ch

Wegelin & Co. était une banque privée suisse.

Fondée en 1741 à Saint-Gall par Caspar Zyli, elle était jusqu'à sa fermeture la plus vieille banque privée suisse en activité[1].

Elle a annoncé la cessation de ses activités et sa fermeture définitive le 3 janvier 2013, après avoir plaidé coupable au terme d'une lourde procédure judiciaire pour fraude fiscale aux États-Unis[2] et accepté une amende d'un total de 74 millions de dollars américains[3]. La plupart des actifs ont été transférés dans une nouvelle structure, Notenstein.

Toutes ses représentations se trouvaient exclusivement sur le sol suisse. Avec son siège à Saint-Gall et des succursales à Zurich, Berne, Lugano, Lausanne, Locarno, Chiasso, Schaffhouse, Bâle, Genève, Coire, Lucerne et Winterthur, la banque comptait 700 collaborateurs avant sa disparition. La banque diffusait régulièrement un commentaire d'investissement qui a été rédigé pour la première fois en 1909.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans les années 2000-2010, la banque connaît une forte expansion, avec des effectifs multipliés par sept en 10 ans[4].

À partir de 2002 et jusqu'en 2010, Wegelin aidait des contribuables américains fortunés à échapper à leurs obligations fiscales. Vu que la banque ne disposait pas d'agences aux États-Unis, les fonds transitaient par la banque UBS[5].

Mais dans les années 2010, Wegelin & Co. est officiellement suspectée de fraude fiscale par la justice américaine. Suite à l'inculpation de trois de ses conseillers par cette dernière[6], la banque annonce le 27 janvier 2012 la reprise de l'essentiel de ses activités (non américaines) par le groupe Raiffeisen. L'essentiel des autres clients est alors transféré au sein d'une nouvelle banque appelée Notenstein banque privée[7].

Wegelin & Co. conserve seulement les clients américains et reste dès lors en activité uniquement pour gérer leurs dossiers et traiter avec les autorités de Washington[8]. Une semaine plus tard, le 3 février 2012, Wegelin & Co. devient la première banque non-américaine poursuivie pénalement aux États-Unis ; le fisc américain lui reproche « d'avoir aidé des clients américains à dissimuler environ 1,2 milliard de dollars »[9].

Wegelin conclut finalement un accord extra-judiciaire avec le département du Trésor des États-Unis et la cour fédérale de Manhattan, par lequel elle accepte de verser une amende de 74 millions $ US et est dissoute en tant qu'entité[10]. De fait, le 3 janvier 2013, la banque Wegelin & Co. annonce sa fermeture définitive[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]