Weekly Advocate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Weekly Advocate
Fondateur Philip A. Bell
Date de fondation 1837
Ville d’édition Pittsburgh

Le Weekly Advocate était un journal abolitionniste américain fondé en 1837 à Pittsburgh par Philip A. Bell et rebaptisé quelques mois plus tard « The american colored »[1].

C’est le premier magazine afro-américain de l'histoire des États-Unis, à la création duquel a participé l’écrivain Talma Gordon. Il a ensuite ouvert des bureaux à Boston et New York, et a compté parmi ses collaborateurs le journaliste canadien Anderson Ruffin Abbott (1837-1913), qui y a écrit sur l’histoire des Noirs, la guerre de Sécession, le darwinisme, la biologie, la poésie et la médecine[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. «Médias, pouvoirs et culture de l'image aux États-Unis », par Françoise Clary, page 131
  2. Dictionnaire biographique du Canada en ligne