Web TV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Web-TV)
Aller à : navigation, rechercher

La Web TV ou webtélé, est la diffusion et la réception par une interface Web de signaux vidéo, ce qui permet aux internautes de regarder du contenu vidéo (c'est-à-dire télévisuel) à partir d'un navigateur Web.

Une Web TV utilise la technologie de lecture en continu (streaming) ou le téléchargement progressif pour diffuser ses contenus sur le Web. Les clients (utilisateurs) appellent un flux vidéo qu'ils regardent à partir de leur navigateur ou d'un lecteur multimédia.

Technologie[modifier | modifier le code]

Web TV désigne tout site web dont les contenus sont à dominante vidéo[réf. nécessaire]. Ces contenus doivent avoir un minimum de récurrence et être catalogués[réf. nécessaire]. Elles sont à distinguer de l’IPTV, technique de diffusion des télévisions classiques via ADSL.

La vidéo est compressée, convertie dans un codec spécifique, et le cas échéant placée dans un format container. Elle est alors envoyée par un logiciel serveur à des clients. Des modèles d'échange pair à pair font brièvement leur apparition, comme Joost, mais ne rencontrent pas de succès.

Les formats les plus courants à une époque ou l'autre sont Windows Media Video, QuickTime, RealVideo, Shoutcast, Ogg Theora, et Flash Video.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les années 1990[modifier | modifier le code]

En 1995, l'éditeur de logiciels RealNetworks publie pour son logiciel RealPlayer. C'est le début du streaming sur InterNet, dans un premier temps limité à l'audio[1]. Les premières webradio apparaissent alors. L'un des premiers événements à avoir été retransmis en audio sur InterNet est un match de baseball entre les New York Yankees et Seattle Mariners le 5 septembre 1995.

En juin 1996, Thomas Daubresse et Emmanuel Faure d'Imaginet ont retransmis en direct (son direct avec RealAudio + une webcam et un logiciel maison pour les images) avec une machine baptisée l'Internet Video Mobile une rave partie se déroulant en France près d'Étampes et réunissant 7 000 personnes, la connexion était assurée grâce à une ligne téléphonique se trouvant dans une cabane et 50 m de câble enterrés sous le plancher de danse[2]. D'autres événements seront également retransmis, comme en octobre de la même année une vente aux enchères d'une œuvre virtuelle[Laquelle ?] de Fred Forest à l'Hôtel Drouot.

En 1997, le streaming video apparait : RealNetworks lance un format propriétaire, Real Video, qui gagnera très vite en popularité pour être utilisé dans les années 2000 par la très large majorité[Combien ?] des sites offrant de la vidéo.

Des contenus variés apparaissent, comme des vidéos de formation continue, des séquences d'actualité, de la musique.

Les années 2000[modifier | modifier le code]

Les sites communautaires, comme YouTube et DailyMotion font leur apparition, permettant à tout internaute de téléverser et partager une vidéo, de naviguer dans le contenu existant et de laisser des commentaires. Le contenu n'est plus produit, mais directement généré par les utilisateurs. Ces sites remportent un succès croissant et une large adhésion parmi certains groupes sociodémographiques[Lesquels ?], les vidéos les plus populaires atteignant dès lors des centaines de millier de vues.

Les années 2010[modifier | modifier le code]

Les chaînes de télévision traditionnelles proposent des contenus de vidéo à la demande, tandis que les sites communautaires continuent à prendre de l'ampleur.

De nombreuses chaînes apparaissent, tant sur les sites communautaires sous la forme de contenu similaire à un blog vidéo, que sur les sites web de chaînes traditionnelles qui offrent un contenu supplémentaire, que sur des chaînes créées indépendamment et n'existant que sur le Web. À titre d'exemple, l'OTAN lance ainsi NATO TV Channel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Nick Wingfield, « Internet Pioneer RealNetworks Seeks Revival », sur Bits,‎ 24 septembre 2013
  2. reportage diffusé lors d'un thema Kiss the Future, Arte

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]