We Can't Dance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

We Can't Dance est le quatorzième album du groupe anglais Genesis sorti en novembre 1991. L'album s'est vendu a plus de 10 millions d'exemplaires.

Description[modifier | modifier le code]

Produit par Genesis (Phil Collins : chant, batterie, Tony Banks : claviers et Mike Rutherford : guitare) et Nick Davis, We Can't Dance est ainsi nommé car il sort à une époque où la musique de club commence à prendre le caractère commercial qu'on lui connait aujourd'hui, et les vieux routards de Genesis avaient déjà exprimé leur rejet de ce type de musique. D'où la volonté résolue de ne jamais rentrer dans ce moule... We Can't Dance ! (« on ne sait pas danser »).

Cet album fort de Genesis marque également le début de leur dernière grande période et une volonté plus affirmée de s'éloigner des standards du rock progressif que le groupe a jusqu'à présent incarné. No Son of Mine montre l'usage par Genesis de guitares saturées qui donnent à ce morceau une ambiance lourde et pesante bien en accord avec l'histoire narrée par le titre, celle d'une mésentente entre père et fils. Jesus He Knows Me est une délicieuse perle satirique sur les télévangélistes américains. Driving the Last Spike traite des conditions de vie des ouvriers inexpérimentés qui construisirent les voies de chemin de fer en Angleterre au début du XIXe siècle. Quant à Since I Lost You, il s'agit d'un hymne dédié à Eric Clapton qui venait de perdre son fils.

L'album se clôt sur Fading Lights, un morceau de plus de 10 minutes sur la nostalgie des jeunes années et des premières amours qui ne sont que des « lumières qui s'estompent ».

Les singles de cet album sont No Son of Mine, I Can't Dance, Hold on My Heart, Jesus He Knows Me et Tell Me Why.

À la suite de We Can't Dance le groupe donnera une série de concerts géants dont seront tirés les albums live The Way We Walk, avec Chester Thompson à la batterie et Daryl Stuermer à la basse/guitare. Chester et Phil y interprètent à cette occasion leur traditionnel duo de batterie. Le nom The Way We Walk fait référence au texte de deux titres de Genesis : Le tout récent I can't Dance (« The only thing about me is the way I walk ») répondant à I Know What I Like (« You can tell me by the way I walk ») .

Avec We Can't Dance, Genesis fait une entrée tonitruante dans les années 1990. Mais c'est aussi le dernier album studio du groupe avec Phil Collins à la barre. Il quitte la formation en 1996 et est remplacé le temps de l'album Calling All Stations par Ray Wilson, ex-chanteur du groupe Stiltskin.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Toute la musique est composée par Phil Collins, Mike Rutherford, Tony Banks.

No Titre Paroles Durée
1. No Son of Mine Phil Collins 6:39
2. Jesus He Knows Me Phil Collins 4:19
3. Driving the Last Spike Phil Collins 10:08
4. I Can't Dance Phil Collins 4:01
5. Never a Time Mike Rutherford 3:50
6. Dreaming While You Sleep Mike Rutherford 7:16
7. Tell Me Why Phil Collins 4:58
8. Living Forever Tony Banks 5:41
9. Hold on My Heart Phil Collins 4:37
10. Way of the World Phil Collins 3:58
11. Since I Lost You Phil Collins 4:09
12. Fading Lights Tony Banks 10:16

Composition du groupe[modifier | modifier le code]

Charts[modifier | modifier le code]

Pays Chart # Réf
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard 200 4 [1]
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni UK Albums Chart 1 [2]
Drapeau de la Suisse Suisse Swiss Music Charts 1 [3]
Drapeau de l'Autriche Autriche Ö3 Austria Top 40 1 [4]
Drapeau de la Norvège Norvège VG-lista 1 [5]
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Dutch Top 40 97 [6]
Drapeau de la Suède Suède Sverigetopplistan 4 [7]
Drapeau de l'Australie Australie ARIA Charts 8 [8]
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Rianz 5 [9]

Successions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]