Wayne Maki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wayne Maki (né le 10 novembre 1944 à Sault-Sainte-Marie dans la province de l'Ontario au Canada - décédé le 1er mai 1974) est un joueur professionnel de hockey sur glace canadien qui évoluait en position d'ailier gauche.

Il est le frère cadet de Chico Maki, également joueur professionnel de hockey sur glace.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tout comme son frère aîné Chico, Wayne Maki fait son hockey junior à Saint Catharines dans l'Association de hockey de l'Ontario, l'équipe ayant entre temps changé le surnom des Teepees pour celui des Black Hawks suite à son rachat par la franchise du même nom de la Ligue nationale de hockey (LNH), les Black Hawks de Chicago. En 1965, il fait ses débuts professionnels avec leur équipe affiliée, les Braves de Saint-Louis de la Ligue centrale professionnelle de hockey (LCPH), avec laquelle il joue deux saisons. En 1967, il accompagne l'équipe lors de sa relocalisation au Texas où elle devient les Black Hawks de Dallas.

Au cours de la saison 1967-1968, il fait ses débuts en Ligue nationale de hockey (LNH) avec Chicago pour lesquels son frère joue depuis six ans[1]. Il passe l'essentiel de l'édition suivante à Dallas. En 1969, il est réclamé par les Blues de Saint-Louis lors du repêchage intra-ligue. Au cours de la séance de chauffe d'un rencontre de pré-saison contre les Bruins de Boston, il se bat avec Ted Green. Ce dernier reçoit un coup de crosse sur la tête et subit une fracture du crâne, évitant la mort de justesse[2]. Après un an de convalescence, il reprend sa carrière et joue au plus haut niveau pendant neuf saisons et remporte la Coupe Stanley en 1972[3]. De son côté, après 16 parties jouées avec les Blues, Maki est assigné pour le reste de la saison aux Bisons de Buffalo de la Ligue américaine de hockey (LAH) et remporte la Coupe Calder.

Au cours de l'été qui suit, il est réclamé lors du repêchage d'expansion par les Canucks de Vancouver dont il devient un membre cadre pendant deux ans. Le 14 décembre 1972, il est diagnostiqué avec un cancer du cerveau, mettant un terme à sa carrière. Il en décède le 1er mai 1974[4].

Statistiques en carrière[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[5]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1963-1964 Greyhounds de Sault Ste. Marie NOJHL 36 43 31 74 44 - - - - -
1964-1965 Black Hawks de Saint Catharines AHO 56 29 48 77 0 - - - - -
1964-1965 Braves de Saint-Louis LCPH 3 0 0 0 4 - - - - -
1965-1966 Braves de Saint-Louis LCPH 69 25 26 51 46 2 0 1 1 13
1966-1967 Braves de Saint-Louis LCPH 67 31 28 59 69 - - - - -
1967-1968 Black Hawks de Dallas LCPH 12 5 7 12 14 5 2 1 3 17
1967-1968 Blackhawks de Chicago LNH 49 5 5 10 32 2 1 0 1 2
1968-1969 Black Hawks de Dallas LCH 50 25 24 49 74 11 7 7 14 37
1968-1969 Blackhawks de Chicago LNH 1 0 0 0 0 - - - - -
1969-1970 Blues de Saint-Louis LNH 16 2 1 3 4 - - - - -
1969-1970 Bisons de Buffalo LAH 39 13 20 33 72 14 4 4 8 61
1970-1971 Canucks de Vancouver LNH 78 25 38 63 99 - - - - -
1971-1972 Canucks de Vancouver LNH 76 22 25 47 43 - - - - -
1972-1973 Canucks de Vancouver LNH 26 3 10 13 6 - - - - -
Totaux LNH 246 57 79 136 184 2 1 0 1 2

Transactions en carrière[modifier | modifier le code]

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Chico Patrick Maki, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté en 23 avril2011)
  2. (en) « Wayne Maki fractures Ted Green's skull », sur www.cbc.ca (consulté le 23 avril 2011)
  3. (en) « Ted Joseph Green, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 23 avril 2011)
  4. (en) « Wayne Maki, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 23 avril 2011)
  5. (en) « Wayne Maki hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 23 avril 2011)